Un lavage articulaire et une ablation d’un débris méniscal du genou droit, et ça repart ! C’est en substance l’impression laissée par Nabil Fekir ce mercredi soir au Parc OL, auteur d’un doublé lors de la large victoire acquise par l’Olympique Lyonnais aux dépens du MHSC (5-1). Loin du joueur en difficulté sur le plan physique et incapable de faire la moindre différence ballon au pied entrevu ces derniers mois, le numéro 18 a retrouvé l’essentiel des qualités qui faisaient de lui le meilleur espoir de la L1 version 2014-2015 et un international français presque indiscutable. Un toucher de balle impressionnant, une explosivité retrouvée, et une capacité à répéter les efforts digne de nom : le gaucher a livré un récital 62 minutes durant.

En zone mixte, à l’issue de la rencontre, le feu follet de 23 ans savourait : « Ça m’a fait du bien. J’avais une petite gêne au genou en début de saison qui m’empêchait d’être à 100%, j’espère maintenant que les blessures vont me laisser tranquille. On a jugé avec le staff médical qu’il était nécessaire de faire cette intervention », a lancé celui qui, ce mercredi soir, évoluait dans l’axe en soutien de Cornet dans le système en 3-5-2 instauré par Bruno Genesio, position qui lui va bien mieux que celle d’ailier droit dans le 4-3-3 qui était jusqu’alors privilégié : « Je l’ai toujours dit, je me sens mieux devant. J’en avais parlé auparavant avec le coach, il a décidé de me lancer dans ce système, j’ai répondu présent », s’est-il félicité.

Son entraîneur, justement, ne boudait pas son plaisir de retrouver son numéro 18 à un niveau optimal, ne regrettant en aucun cas de l’avoir titularisé pour cette partie : « Je suis très content pour lui et pour l’équipe, ça va lui donner de la confiance. L’idée était d’avoir un potentiel offensif plus important, c’était un pari car il n’avait pas joué depuis un mois. Je pensais qu’il avait la capacité à faire basculer le match à un moment donné même s’il pouvait manquer un petit bout physiquement. Il m’a agréablement surpris à ce niveau, car pour un joueur absent depuis un mois je l’ai trouvé très bien », a affirmé le technicien, heureux de revoir l’OL pointer à quatre longueurs du leader niçois. Et avec un Fekir à ce niveau, nul doute que Lyon peut rêver plus grand...