Lundi, l’accord final de vente entre Margarita Louis-Dreyfus et McCourt a été signé et l’homme d’affaires bostonien est désormais le nouveau grand patron de l’Olympique de Marseille. Pour le poste de président délégué, il y avait peu de doute, c’est bel et bien Jacques-Henri Eyraud qui va endosser le rôle de représentant de l’Américain. C’est donc lui qui va mettre au point une stratégie et recruter les hommes qui feront le nouvel OM tant désiré par les supporters.

Pour le poste de directeur sportif, il semble que, même si tout n’est pas signé, Luis Campos, l’ancien conseiller du président à Monaco, soit celui qui définisse la future stratégie sportive du club phocéen et, selon RMC Sport, ce dossier aimerait être terminé fin octobre voire début novembre. C’est ensuite que les grandes manoeuvres devraient commencer, pour que les dirigeants soient prêts et en ordre de marche pour le mercato hivernal. Viendra aussi le choix de l’entraîneur.

Quatre entraîneurs pour succéder à Passi

On imagine mal Franck Passi conserver son poste au-delà du mercato d’hiver et pour cause, il ne représente pas celui qui doit être l’un des hommes forts du nouveau Olympique de Marseille pour lequel Frank McCourt compte investir 200 millions d’euros sur les quatre prochaines années. En ce sens, Jacques-Henri Eyraud a reçu beaucoup de coups de fil et de candidatures spontanées. Selon nos informations, Luigi De Canio a même proposé ses services afin de jouer les pompiers de service.

Mais, toujours d’après les informations de la radio, Jacques-Henri Eyraud aurait en tête quatre noms de coach pour remplacer Passi dès janvier. Pour commencer, il y a le Français Rudi Garcia, libre depuis son départ de l’AS Roma. André Villas-Boas, le compatriote de Luis Campos, est lui aussi sur les tablettes de JHE tout comme Roberto Mancini, sans contrat depuis son départ de l’Inter Milan. Les trois ont l’avantage de ne pas être engagés avec un club et un quatrième technicien étranger, dont le nom n’a pas filtré, est aussi sur les tablettes du nouveau patron du club. Les grandes manœuvres ont déjà débuté sur la Canebière...