Touché mais pas coulé. Le Paris Saint-Germain a retrouvé le Parc des Princes dimanche soir pour la première fois depuis la défaite 6 à 1 face au FC Barcelone en Ligue des Champions. Les hommes d’Unai Emery ont pu compter sur le soutien de leurs supporters qui ont sorti une banderole avant la rencontre avec le message suivant : « Dans le malheur ou dans la gloire, fidèles à nos couleurs ». Les fans du PSG ont aussi donné de la voix durant la rencontre afin de monter aux joueurs qu’ils sont derrière eux. Une manière d’aider les joueurs à oublier l’élimination retentissante en Ligue des Champions, l’un des objectifs majeurs du club de la capitale. Pour Unai Emery, cela était un accident. « L’équipe a gagné 16 matches, 2 matches nuls et perdu contre Barcelone. C’est difficile parce que c’était un objectif clair. On va nous rappeler toute la saison ce match. C’est comme ça le football. Nous pensons que c’est un accident, et nous avons démontré à tous que c’est un accident et que l’équipe est bien ».

En thérapie, le PSG sait qu’oublier ce match prendra du temps. Les succès face à Lorient puis Lyon en L1 vont aider les pensionnaires du Parc des Princes comme l’a expliqué d’Adrien Rabiot. « Cette victoire fait du bien surtout avant la trêve, on avait besoin de ça, de gagner. Et aussi de renouer avec nos supporters à domicile (...) On a retrouvé quelque chose de bon. Il ne faut pas lâcher car on sait que Monaco devant, ça prend des points. C’est important de gagner. C’était un match pas facile. Il y a pas mal de gens qui ont été déçus, en colère, nous les premiers (...) On a un Championnat, on a la Coupe de la Ligue, il faut vite se relancer. On aura besoin du public à chaque fois qu’on joue ici. On a été éliminés de la Ligue des champions, c’est vrai que c’était un objectif important. Mais le premier objectif, ça reste le Championnat. Ça va être serré jusqu’à la fin. Ça sera des matches à la lutte comme ça, il y a une finale de la Coupe de la Ligue qui est belle à jouer, la Coupe de France et on veut la gagner aussi ».

Le PSG veut aller de l’avant

Marquinhos abonde dans son sens : « On savait que ça allait être un match difficile car il y avait une très bonne équipe de l’autre côté. Mais je trouve qu’on a été bien dans le match. On a eu un début de match difficile. Mais c’est un Paris qui va beaucoup mieux (...) C’est avec des matches comme ça, des matches de haut niveau, contre une bonne équipe, à la maison. C’est comme ça qu’on va évacuer toutes les mauvais moments que l’on a passé. On veut surtout regarder vers l’avant pour atteindre nos prochains objectifs ». Après la trêve internationale, le PSG a rendez-vous avec Monaco au Parc OL pour jouer la finale de la Coupe de la Ligue, un des autres objectifs des Parisens.

Mais le PSG mettra encore du temps à digérer la remontada a avoué Marquinhos. « Ça va rester encore un peu. Il faut du temps. C’est avec l’enchaînement des matches, de victoires. On va couper avec la trêve internationale donc ça va nous faire du bien. On va revenir, j’espère, avec plus de joie et un meilleur état d’esprit pour aller chercher nos objectifs de fin de saison. On a déjà atteint un objectif avec la finale de la Coupe de la Ligue. Il faudra revenir très fort pour aller chercher cette coupe-là ». Encore en convalescence, le Paris Saint-Germain est adepte de la thérapie par le jeu. Celle-ci à l’air de fonctionner bien... pour le moment.