> > Toulouse : Abdennour raconte son étonnant parcours et évoque sans détour son (...)

Toulouse : Abdennour raconte son étonnant parcours et évoque sans détour son avenir

Publié le : - Dernière modification :

Par :

Devenu un homme clé du dispositif de Toulouse, Aymen Abdennour est la tour de contrôle de la défense du Téfécé. Un statut qui lui convient parfaitement, lui qui a connu un parcours en dents de scie.

  • A+
  • A-
Abdennour se plait à Toulouse
Abdennour se plait à Toulouse
©Maxppp

S’il est désormais incontournable en Ligue 1 au poste de défenseur central, Aymen Abdennour n’a pas connu pareille réussite tout au long de sa carrière, lui qui a vécu un parcours en dents de scie. Grand espoir tunisien, le défenseur a subi plus tôt dans sa carrière une expérience malheureuse au Werder Brême, sur laquelle il revient au micro de beIN Sport : « J’avais 20 ans, et j’ai été prêté au Werder Brême, un club qui joue pour le titre. J’ai signé un jeudi, pour jouer mon premier match le samedi contre Francfort. Un bon match. Et le deuxième match, c’était contre le Bayern, puis au troisième à M’Gladbach on a perdu 4-1. Je ne connaissais pas mes coéquipiers, je n’étais pas vraiment intégré, pour appeler mes coéquipiers sur le terrain je ne pouvais pas ! Mais c’est une belle expérience, j’ai joué avec de grands noms comme Pizarro, Özil, Frings, que des internationaux. Et puis moi je voulais jouer dans l’axe, mais c’était dur. Il y avait Mertesacker et Naldo, et le coach m’a donc fait jouer latéral gauche. J’étais content quand même, je me disais qu’il fallait jouer. Et puis je suis revenu ensuite à l’Étoile de Sahel, j’ai fait une belle année, avec l’équipe nationale aussi ».

Une saison aboutie, qui lui a valu d’attiser les convoitises. Tout d’abord du côté de Nantes, comme l’international tunisien l’avoue : « Gernot Rohr m’a appelé pour me faire venir à Nantes, je lui ai dit avec plaisir, mais le président de l’Étoile a refusé ». Mais c’est finalement dans la Ville rose que le joueur a posé ses valises. C’est alors l’ascension fulgurante pour lui, dans une équipe réputée pour être très défensive : « On n’est pas défensifs. On est agressifs derrière, on est solides, notre objectif est de ne pas encaisser de buts car derrière, ça nous laisse la possibilité de gagner. On conserve bien le ballon, on a quasiment toujours eu la possession de balle. On est encore une équipe jeune, la moyenne d’âge doit être de 23 ans. On travaille beaucoup. Moi, j’aime bien gagner une ligne pour faire remonter le ballon. Le coach me le dit, et si je trouve une passe pour l’attaquant, ça fait du bien à toute l’équipe ».

Vous l’aurez donc compris, Aymen Abdennour se sent bien au sein de son équipe, au sein de laquelle il progresse et semble s’épanouir pleinement. Alors, ne lui parlez pas de départ, bien que le Spartak Moscou soit un candidat déclaré prêt à tout pour le récupérer : « Non, pour l’instant je suis bien à Toulouse, j’aime mon club, mes coéquipiers, le staff technique, les dirigeants du club. J’espère continuer comme ça, aider mes partenaires, et faire une bonne saison ensemble. Je remercie le Spartak d’avoir pensé à moi, le directeur sportif Karpin me voulait depuis trois mois. Je lui ai dit que, pour l’instant, j’étais heureux à Toulouse. Mon agent a continué à parler avec lui, mais ça ne s’est pas fait ». Reste à savoir un retour de flammes est encore possible.

Fiches joueurs
Aymen AbdennourA. Abdennour2 Matches0 Buts
Fiches clubs
ToulouseToulouseFRA
Spartak MoscouSpartak MoscouRUS
Werder BrêmeWerder BrêmeDEU
© Foot Mercato 2004-2014 - Nous sommes le 23/10/2014, il est 05H00 et vous consultez la page : Toulouse : Abdennour raconte son étonnant parcours et évoque sans détour son avenir