Plus rien ne semble arrêter Kylian Mbappé. À seulement 18 ans, l’attaquant de l’AS Monaco réalise une formidable saison en Ligue 1 (12 buts en 23 matches). Plus fort encore, le jeune Asémiste a également passé avec succès l’épreuve de la Ligue des Champions. Muet lors de la phase de poules, Mbappé est l’un des grands bonshommes de l’ASM depuis les huitièmes de finales. Auteur d’un doublé face à Manchester City et de trois réalisations contre le Borussia Dortmund, le Monégasque survole les débats.

Logiquement cité dans l’équipe type des quarts de finale de la compétition, Mbappé continue d’affoler les compteurs. De quoi faire grimper davantage sa cote en vue du prochain mercato. Une success-story sur laquelle est revenu le directeur sportif du club princier Antonio Cordon au micro de la radio espagnole Cadena Cope.

Mbappé a une clause

« Le succès de Mbappé est dû aussi à l’équipe. Il est jeune, et aujourd’hui, les jeunes sont observés par les grands clubs et tout le monde les veut. J’espère qu’il restera parce que nous devons garder nos meilleurs joueurs, mais nous connaissons tous le marché et comment se passent les choses. Je ne sais combien d’offres il y a pour lui. Mais vous les médias en savez plus que nous. » Évasif sur l’avenir du jeune prodige monégasque, Cordon a, en revanche, fait une annonce pour le moins surprenante : le contrat de Kylian Mbappé disposerait d’une clause libératoire.

« Oui, il en a une. Mais c’est beaucoup, beaucoup d’argent. Ce n’est pas moi qui ait fait le contrat de Mbappé et je ne peux pas vous dire les détails de sa clause, mais c’est beaucoup d’argent. » Des propos qui ont de quoi interpeller puisque la loi française interdit ce genre de protocole. S’agit-il, à l’instar du contrat entre Lassana Diarra et l’OM, d’une clause sous seing privé ? Toujours est-il que si cette information se vérifie, certains courtisans risquent d’avoir du mal à résister face à une telle tentation. À suivre.