« Il est petit, il est gentil, il a stoppé Leo Messi ». Tube de l’été 2018, aux côtés de « Ramener la Coupe à la maison » de Vegedream, cet air à la gloire de N’Golo Kanté (28 ans) résonne encore dans toutes les têtes. Mais le milieu de terrain de Chelsea et de l’équipe de France sait aussi se défendre quand le besoin s’en fait sentir. Il a ainsi décidé de porter plainte contre son désormais ancien agent d’image, Nouari Khiari, pour « escroquerie », « tentative d’escroquerie », « abus de confiance » et « exercice illégal de la profession d’agent sportif ».

S’il a démenti les rumeurs au sujet de menace à mains armées mercredi, l’international tricolore (39 sélections - 1 but) a pris la parole ce jeudi, dans les colonnes de L’Équipe, pour s’expliquer sur le fond de l’affaire. « Je ne peux pas entrer dans le détail juridique. Mais j’estime que ma confiance a été abusée. On avait trouvé un accord pour résilier le contrat, mais cette personne est revenue dessus. En parallèle, elle tente de faire circuler des choses diffamatoires sur mon entourage ou auprès de mon entourage pour exercer une pression sur moi. J’ai donc pris des mesures pour me séparer d’elle le plus rapidement possible », a-t-il expliqué.

« J’ai pu oublier de prendre mes précautions... »

L’ancien pensionnaire de Caen regrette notamment que son ex-collaborateur n’ait pas fourni les prestations pour lesquelles il avait fait appel à lui et qu’il ait tenté d’exercer une forme de pression sur lui lorsqu’il a été question de casser le bail qui les liait. « Aux premières petites tensions entre nous, elle est subitement devenue insistante sur l’aspect financier. Elle a commencé à me demander des sommes importantes pour des choses qui n’étaient pas justifiées ou effectuées », a-t-il raconté.

Le natif de Suresnes reconnaît volontiers un manque de vigilance de sa part - « j’ai pu oublier de prendre mes précautions... » - et assure perdre désormais un temps fou en rendez-vous et autres pour régler ce différend. Victime de rumeurs et de pressions donc, N’Golo Kanté, parrain d’une campagne contre le harcèlement scolaire par ailleurs, souhaite que tout rentre dans l’ordre le plus rapidement possible. Et pourquoi pas servir d’exemple à d’autres joueurs par forcément bien entourés ou conseillés.