Arsenal, Lille, Chu-young Park. Ces trois-là ont connu un drôle d’épisode durant la fin du mercato estival. Alors qu’il était dans le Nord pour satisfaire à la traditionnelle visite médicale préalable à la signature de son contrat le liant aux Dogues, l’attaquant a posé un lapin de dernière minute au LOSC. En effet, une approche soudaine venue des Gunners allait faire capoter l’affaire. Préférant rejoindre les Londoniens, l’international sud-coréen sautait dans le premier Eurostar pour s’engager en faveur de la bande à Wenger.

Mais au final, dans l’affaire, c’est Lille qui s’en sort le mieux. Moussa Sow est certes parti, mais a été remplacé par un Nolan Roux auteur de bons débuts. Pas de quoi donc regretter l’ancien Monégasque. En revanche, c’est la soupe à la grimace pour Park. S’il pouvait avoir une belle carte à jouer dans le Nord surtout après le départ de Sow, l’avant-centre passe le plus clair de son temps non pas sur le banc des remplaçants d’Arsenal, mais en tribunes ! Avec 5 apparitions à son actif et 1 but, le bilan du natif de Daegu est catastrophique. Tant et si bien qu’une seule issue semble s’offrir à lui : quitter Arsenal dès cet été.

C’est en tout cas ce qu’assure son agent dans les colonnes de Sport Seoul : « Si ça continue encore, on sera dans l’obligation de prêter attention à ce qui se passe sur le marché des transferts cet été. Dans les médias anglais, il se disait qu’Arsenal avait refusé une offre de prêt au sujet de Park. Mais ce n’est pourtant pas ce que nous avons entendu du côté des dirigeants d’Arsenal. Selon eux, il n’y avait aucune offre de prêt durant ce mercato ». Voilà qui est donc on ne peut plus clair : à moins que Wenger ne lui offre soudainement une confiance absolue, Park devrait bien quitter les Gunners. Nul doute que les Lillois, intéressés il y a quelques mois, ne seront cette fois pas dans le coup pour relancer un attaquant en perdition totale.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10