Dimanche 27 octobre dernier, capitaine des Gunners face à Crystal Palace (2-2), Granit Xhaka (27 ans) s’est tristement distingué au cours d’une scène que les fans d’Arsenal n’oublieront pas de sitôt. Remplacé à l’heure de jeu par Bukayo Saka, l’international suisse s’est alors mis tout le stade à dos. Sifflé par le public de l’Emirates parce qu’il tardait à sortir, il s’en est pris aux supporters du club en les insultant et en retirant son maillot. Si quelques jours après le drame, le joueur s’était fendu d’un communiqué pour expliquer les raisons de sa sortie de route, Unai Emery n’avait rien cédé à son joueur, l’écartant du groupe convoqué pour affronter Wolverhampton cinq jours plus tard. Le joueur n’apparaissait pas non plus à Guimarães en Ligue Europa, ni lors du déplacement des Gunners à Leicester. La rupture consommée avec les supporters, Granit Xhaka perdait en plus le brassard, décision prise après une réunion entre le staff et les joueurs.

L’avenir s’obscurcissait pour celui qui avait rejoint Londres depuis ’Gladbach en juillet 2016. Selon la presse anglaise, l’actuel 6e de Premier League pensait alors sérieusement à vendre l’ancien joueur du FC Bâle au mois de janvier. Ses jours semblaient désormais comptés. Un retour en Bundesliga n’était pas exclure, mais d’autres clubs suivaient également la situation de l’international helvète (79 sélections, 11 buts) dont Newcastle, révélait le Times. Mis sur la touche, Xhaka exprimait ses regrets dans une interview donnée à Blick. « Quand mon numéro de maillot s’est allumé sur le panneau du quatrième arbitre officiel et que nos propres fans ont sombré dans une jubilation joyeuse, cela m’a frappé très fort et m’a vraiment bouleversé. Je vais continuer à prouver que je suis un élément important de cette grande équipe », expliquait-il. Faire amende honorable a-t-il eu un effet sur le coach espagnol des Gunners ? Il semblerait.

Granit Xhaka de retour à l’Emirates face à Southampton ?

Egalement dans une position délicate chez les Gunners, après une série de quatre matches sans victoire en championnat, Unai Emery a évoqué son milieu de terrain, jeudi en conférence de presse et confié qu’il comptait sur lui pour aider l’équipe. « Il est mieux dans sa tête, son état d’esprit est meilleur pour nous aider et être prêt à jouer quand on aura besoin de lui. Je lui ai parlé ce matin et nous avons eu une très bonne conversation. Il s’est très bien entraîné avant la trêve internationale et il s’est très bien entraîné ce matin. Mon objectif est qu’il revienne pour nous aider et convaincre chaque supporter de son engagement chez nous. Ses performances seront meilleures et les supporters seront fiers de lui dans un avenir plus ou moins proche. C’est mon objectif, et c’est ce à quoi je travaille », déclarait un Unai Emery magnanime.

Décidé à le mettre dans les conditions optimales pour un retour sur le terrain, Unai Emery laissait cependant planer le doute sur un retour du milieu de terrain dans l’effectif des Gunners dès samedi, pour la réception de Southampton, dans un Emirates Stadium qui pourrait ne pas pardonner si facilement (16h). « Il se sent mieux et il est désormais convaincu que sa place est à Arsenal. Il veut regagner la confiance des supporters, et nous allons décider de ce que l’on fait. Mais je pense qu’en y allant pas à pas, nous pouvons l’aider à revenir et à retrouver l’affection du club et des supporters. Nous allons décider demain (s’il joue samedi, ndlr), mais j’insiste pour qu’il fasse son retour, je veux lui donner confiance et le mettre à l’aise ». Sous contrat avec les Gunners jusqu’en 2023, Granit Xhaka ira-t-il au terme de son aventure dans le nord de Londres ? Rien n’est sûr. Il y a fort à parier qu’une prestation aboutie face aux Saints, ce weekend, ne suffise pas. Restera alors dix matches au Bâlois pour expier ses pêchés avant l’ouverture du mercato d’hiver.