En 2008, le FC Nantes pensait avoir frappé un grand coup sur le marché des transferts en recrutant le buteur croate Ivan Klasnic. Mais finalement, il semble bien que ce soit Bolton qui profite de ses services. Insignifiant avec les Canaris, Klasnic est parti exporter ses services en Premier League, soulageant ainsi les finances nantaises. Un prêt payant de près de 300 000 euros assorti d’une option d’achat à 1,5 M€ a donc été validé pour le plus grand bonheur de l’ancien canonnier du Werder Brême.

Et son séjour chez les Vagabonds se déroule à merveille. En 11 apparitions, dont 5 titularisations en Premier League, Klasnic a inscrit 5 buts ! Soit un de moins que durant toute sa première saison nantaise. Son doublé retentissant contre Manchester City a été suivi par un nouveau but face à West Ham mardi soir. De quoi tenter les dirigeants anglais de conclure un deal permanent ? Et bien pas vraiment. L’entraîneur de Bolton Gary Megson n’a pas véritablement encensé le buteur en forme du moment.

« Ivan marque juste des buts. Sa contribution ne correspond pas toujours à ce que l’on attend », a-t-il lâché au Daily Mirror. « Il aurait pu être remplacé plus vite contre West Ham, car il ne faisait pas les choses que nous voulions, mais je ne suis pas sûr d’avoir un autre joueur qui aurait été là pour inscrire le second but ». Elmander appréciera, lui qui joue désormais les seconds rôles. Du coup, Megson est loin de garantir un avenir radieux à Klasnic avec son équipe. « Son futur ? Ivan n’a rien mentionné pour l’instant et nous non plus. Il y a beaucoup de points à éclaircir avant de commencer à parler de cela », a-t-il affirmé.

Le FC Nantes pourrait donc bien revoir son buteur l’été prochain. Pas vraiment une bonne nouvelle tant Klasnic n’a jamais semblé s’intégrer au sein de la formation française, qui espère remonter en Ligue 1 à l’issue de cette saison. Néanmoins, ses performances devraient attiser la convoitise d’autres formations de Premier League.