Chelsea vit décidément un drôle de début de saison. Après avoir subi trois défaites et un nul lors des 5 premières journées de Premier League, les Blues ont battu l’un de leurs grands rivaux, Arsenal le week-end dernier, s’offrant même une série de trois succès consécutifs toutes compétitions confondues. Néanmoins, Chelsea n’est pas encore soigné de tous ses maux. Diego Costa a été la cible de tous les médias cette semaine après son altercation face à Gabriel Paulista. L’avant centre a même écopé de trois matches de suspension. Il était donc suppléé par Loïc Rémy, Falcao prenant place sur le banc, tout comme Terry pour la seconde consécutive. C’est Kurt Zouma, buteur face au Gunners qui composait l’axe de la défense en compagnie de Cahill.

Et ce changement de composition ne transformait pas cette dynamique en dents de scie. Malgré une belle opportunité de Rémy dont la reprise fuyait le cadre (12e), les Magpies parvenaient à gêner les relances des Blues en pressant haut. Après une première occasion de Perez (28e), l’attaquant espagnol se jouait de la mauvaise appréciation de Zouma pour effectuer un superbe enchaînement contrôle frappe qui crucifiait Begovic (1-0, 42e). Un avantage pas immérité pour Newcastle qui se retrouve dans une situation critique en championnat. 19e de Premier League, le besoin de points devient urgent. Et ce n’est Florian Thauvin, remplaçant ce soir, qui semble endosser un rôle de leader d’équipe.

Les joueurs de Steve McClaren l’ont bien compris et se permettaient même de rêver en un succès inattendu, après le second but marqué par Wijnaldum (2-0, 60e). Sur un corner frappé par Perez, le Néerlandais prenait le meilleur sur Fabregas et envoyait sa tête dans le petit filet. Seulement le championnat anglais a atteint un niveau de compétitivité jamais vu. Un match n’est jamais gagné d’avance surtout face José Mourinho. Le technicien portugais remplaçait Oscar par Ramires à un quart d’heure de la fin. Un changement payant car le Brésilien déclenchait une lourde frappe de 25 mètres qui terminait dans la lucarne de Krul (2-1, 79e). Chelsea relancé, poussait dans les derniers instants et obligeait Newcastle à défendre dans sa surface. Mbemba contrait in-extremis une frappe d’Hazard (82e) et Fabregas manquait sa reprise (83e). C’est finalement un coup-franc de Willian, effleuré par Ramires qui trompait une deuxième fois le pauvre Krul (2-2, 86e). Très décevant en première période, Chelsea a eu chaud mais ramène tout de même un point du nord-est de l’Angleterre. Insuffisant tout de même puisque les Londoniens stagnent à la 15e place de Premier League.