Ce dimanche, Chelsea espère jouer les trouble-fêtes face à Liverpool dans la course au titre de champion d’Angleterre. Quatrièmes au classement, les Blues rêvent toujours du podium. Mais, l’interdiction de recrutement prononcée par la FIFA, suite à l’affaire des transferts de joueurs mineurs, assombrit l’avenir du club londonien. En parallèle, son actionnaire majoritaire Roman Abramovich reste persona non grata en Angleterre. Interdit de séjour dans le Royaume, l’homme d’affaires russe traverse une zone de turbulences.

Englué dans un conflit diplomatique entre la Russie et l’Angleterre, ce dernier qui peine à obtenir un visa, a ainsi obtenu la nationalité israélienne. Lassé du comportement anglais à son égard, Abramovich souhaiterait rendre son tablier. Selon les informations du Daily Mail, la direction des Blues se serait entretenue avec trois grands groupes au sujet d’une vente potentielle. Le milliardaire russe aurait fixé le deal à 2,5 milliards de livres. Le média anglais révèle que des grands groupes américains et asiatiques se montreraient intéressés par le rachat du club londonien, dont un certain Jim Ratcliffe.

Roman Abramovich excédé par le comportement de l’Angleterre

La plus grande fortune d’Angleterre s’est également positionnée pour le rachat de l’OGC Nice en France. Si le président de Chelsea Bruce Buck a rassuré ses supporters, en martelant que Roman Abramovich restait impliqué, des pourparlers entre toutes les parties ont bien été entamés ces dernières semaines. Habitué à louer des loges à Stamford Bridge chaque saison, Roman Abramovich ne l’a pas fait cette année. L’intéressé y déboursait entre 1 et 3 millions de livres chaque année depuis 2011...

Malgré cela, le célèbre milliardaire a toujours injecté de l’argent à Chelsea malgré une dette qui a augmenté et qui se situait l’an dernier à 75 millions de livres... On comprend donc mieux pourquoi le principal protagoniste souhaite vendre, et si possible au juste prix. En ce qui concerne Jim Ratcliffe, son évaluation se situait bien en dessous du prix réclamé par Abramovich. Mais ce dernier pourrait revenir à la table des négociations, surtout si les tractations avec l’OGC Nice n’aboutissaient pas. Qu’on se le dise, les supporters de Chelsea vont devoir se résoudre à changer de propriétaire dans les prochaines semaines...