« Alexandre Lacazette veut partir », disait Jean-Michel Aulas il y a quelques jours. Son vœu a été exaucé. Certes, le destin l’a éloigné de l’Atlético Madrid, club qu’il avait choisi en amont. Mais personne ne niera qu’en signant à Arsenal, il va découvrir un nouveau monde, bien plus vaste que la Ligue 1. La Ligue 1 justement est suffisamment peu suivi de l’autre côté de la Manche pour que les questions fleurissent au sujet de l’attaquant français de 26 ans. Les journaux anglais ont donc multiplié les articles de présentation, pour définir le style de l’attaquant, rappeler ses statistiques mais aussi s’interroger sur l’impact qu’il pourrait avoir à Arsenal.

À 26 ans, et pour sa première expérience étrangère, Lacazette a-t-il les épaules pour mener Arsenal vers le titre en Premier League ? Les avis divergent. « Arsenal avait besoin d’un joueur intelligent, avec de bons mouvements. Il a une bonne vitesse et n’a pas besoin de jouer comme un numéro 9 à l’ancienne. Lacazette voudra se tester et s’améliorer, c’est pour cela que je pense réellement que c’est un recrutement idéal », pense par exemple Charlie Nicholas, consultant Skysports. Le Daily Telegraph, la veille de l’officialisation du transfert pour un montant record de 53 M€ + 7 M€ de bonus, se montrait plus circonspect. « Pourquoi le club ne l’a pas acheté l’été dernier s’il le jugeait assez bon ? Va-t-il être associé à Alexis Sanchez, ou est-ce son remplaçant ? Pourquoi Giroud est-il devant lui dans la hiérarchie des attaquants de l’équipe de France ? Est-ce la meilleure option choisie par Arsenal à ce poste ? », se demandait ainsi le journaliste.

« Pourquoi Giroud lui est-il préféré en équipe de France ? »

C’est l’une des questions majeures qui interpelle les médias anglais. Lacazette est-il vraiment meilleur que Giroud alors que Didier Deschamps préfère ce dernier en équipe de France ? Certains s’arrêtent juste à cette affirmation quand d’autres n’oublient pas de différencier le profil des deux joueurs, entre Giroud, numéro 9 à l’ancienne plus statique, et Lacazette, moins bon dans le jeu aérien mais plus mobile. Une fois la comparaison entre les deux Français écartée, les journalistes anglais relayent ce qu’ils ont retiré de leurs recherches sur Lacazette.

« Les détracteurs de Lacazette glissent que, s’il était un joueur de classe mondiale, il aurait quitté Lyon il y a deux ou trois ans et ils poursuivent en disant que ses statistiques sont grossies par le nombre de penalties tirés. D’où le surnom peu désirable "Pénalzette". Physiquement, il sera intéressant de voir comment il s’en sort avec la Premier League. Une chose est déjà certaine : la pression sur ses épaules sera libre. Particulièrement si Alexis Sanchez part », écrit ainsi The Guardian au sujet du néo Gunner. La pression, Lacazette a su la dompter au sein de son club formateur, où il est progressivement passé de jeune espoir du club à meilleur élément. Saura-t-il franchir un nouveau palier à Arsenal, celui de l’onéreuse recrue que tout le monde attend ?

Un sondage rassurant... et une chanson !

Skysports livre son verdict, pondéré : « À 26 ans, on pourrait s’inquiéter sur le fait que ses meilleures années en terme de vitesse sont déjà derrière lui. D’un autre côté, les signes montrent qu’il s’agit d’un joueur prêt à entrer dans les années décisives de sa carrière. Plus jeune que Giroud de presque 5 ans et doté de compétences plus larges, Lacazette a les outils pour amener Arsenal plus haut. Ce n’est pas Mbappé. Ce n’est pas une recrue qui, à elle seul, annonce un futur plus brillant. Mais peut-être que le présent sera déjà plus attrayant pour les fans d’Arsenal avec cette arrivée ». Et les fans justement, qu’en pensent-ils ?

Le Daily Mirror s’est amusé à publier un sondage, demandant combien de buts allait marquer Lacazette avec les Gunners. Malgré une renommée toute relative chez nos amis d’outre-Manche, l’ancien Lyonnais s’en sort bien. 49 % pensent qu’il marquera plus de 20 buts, 27 % estiment qu’il en inscrira entre 11 et 20, tandis que 16 % l’imaginent à plus de 30 buts. Seuls 8 % craignent qu’il reste sous la barre des 10 buts. Mieux, certains fans ont déjà commencé à plancher sur la chanson en hommage au Français. Le premier jet ? "Lacazette-zette-zette, c’est notre nouveau record d’achat, Lacazette-zette-zette, il marque des buts pour Arsenal" sur l’air d’Agadoo.