Le football portugais ne manque pas d’attaquants de renom, Eusebio, Pauleta ou bien encore Cristiano Ronaldo ayant fait ou faisant encore la légende du ballon rond dans ce pays. Et Nuno Gomes fait également partie des grands noms à avoir porté fièrement le maillot lusitanien. Né à Amarante, l’attaquant fait ses premiers pas de footballeur dans le club local, avant de rapidement prendre la direction de Boavista, où il fera ses premiers pas dans le milieu professionnel en 1994, à tout juste 18 ans. Son talent se fait rapidement remarquer, lui qui trouve le chemin des filets à 31 reprises en l’epace de 98 matches.

Des statistiques flatteuses qui lui ouvrent les portes des plus grands clubs portugais, et c’est Benfica qui met le grappin sur lui en 1997. Trois saisons durant, il fait souffrir tous les défenseurs de Liga Sagres, s’offrant un bilan statistique impresionnant de 76 buts en 124 matches. Ses prestations sont abouties aussi bien en club qu’en sélection, lui qui participe activement au bon parcours du Portugal à l’Euro 2000 (élimination en demi-finale contre la France). La Fiorentina se décide alors à tenter le coup mais, en deux saisons, Nuno Gomes ne fait parler la poudre que 20 fois. Un chiffre pas vraiment à la hauteur des espérances pour un buteur de cette trempe.

C’est donc fort logiquement que l’international lusitanien (79 capes, 29 buts) retoune au Benfica. Avec le club lisboète, l’avant-centre retrouve de sa superbe, faisant la pluie et le beau temps sur le front de l’attaque. Mais, le temps faisant son oeuvre, Nuno Miguel Soares Pereira Ribeiro de son nom complet perd peu à peu de son talent, et se retrouve contraint à quitter son club de toujours, tentant de se relancer à Braga. Une saison plus tard, il plaque tout et se laisse aller à une nouvelle expérience à l’étranger. Depuis cet été, c’est à Blackburn que l’ancien de la Selecção évolue. En Angleterre, l’attaquant n’a pas à rougir de ses prestations, lui qui a marqué à quatre reprises en D2 anglaise.