C’est l’histoire d’un joueur peu épargné par les blessures. Découvert sous le maillot de Leeds, Jonathan Woodgate est alors annoncé comme l’un des joyaux du football anglais. Prometteur défenseur central, l’ancien international anglais semblait se diriger vers une grande carrière. Mais c’est alors que les ennuis vont commencer.

Exclu dans un premier temps de la sélection anglaise, il va ensuite connaître une série de blessures qui va l’empêcher de briller à Newcastle, club qu’il a rejoint en 2003. Touché au genou, il est pourtant recruté par le Real Madrid en 2004. Après une première saison vierge de tout match, l’Anglais dispute ensuite 9 rencontres en tout et pour tout durant l’exercice 2005/2006.

Prêté par la suite à Middlesbrough, Woodgate semble enfin en avoir fini avec les blessures longue durée. Redevenu performant au Riverside Stadium, le défenseur effectue son grand retour dans un club huppé de la Premier League du côté de Tottenham en 2008. Malgré un parcours chaotique des Spurs, l’ex-Merengue retrouve un statut de titulaire... avant d’être à nouveau frappé par la poisse.

Blessé à l’aine, il n’a joué que trois rencontres cette saison. Mais à 30 ans, Woodgate a de grandes chances de ne pas refouler les pelouses anglaises cette saison. Interrogé par Skysports, son entraîneur, Harry Redknapp, a exprimé toute son inquiétude concernant son joueur. « Je prie pour qu’il rejoue cette saison, mais ça va être très compliqué. Nous tentons de trouver un moyen de le soigner donc ça prend du temps. » Reverra-t-on un jour Woodgate ?