Les mines étaient bien tristes dimanche dernier à Craven Cottage. Après une déroute à domicile 5-1 face au voisin d’Arsenal, les joueurs de Fulham occupent une inquiétante 17e place. Ils possèdent même la pire défense de Premier League avec pas moins de 21 buts encaissés en seulement 8 matches. Forcément avec une moyenne de quasiment trois pions pris par rencontre, le constat est implacable. Le promu est en grande difficulté et risque d’être un sérieux candidat à la redescente immédiate en championship en fin de saison.

« De manière générale, nous n’avons pas affiché, à certains moments des matches, le niveau nécessaire en Premier League. Nous devons être plus solides, plus rapides et plus compétitifs. Nous avons essayé de gagner le match. Nous avons confiance en nous et croyons en notre façon de jouer. Si vous croyez que la solution est de rester à attendre dans notre surface et trouver des solutions... Je ne crois pas à cette solution », a prévenu l’entraîneur Slavisa Jokanovic très inquiet après la rencontre de ce week-end.

Jokanovic ne trouve pas la bonne formule

Le coach serbe n’en veut pas à ses joueurs car il voit des progrès dans le contenu des matches mais estime qu’il est temps de passer un cap. « Nous devons être inquiets lorsque nous jouons mal et perdons. Si je peux me plaindre du dernier match contre Everton (défaite 3-0 le 29 septembre dernier, ndlr), je dois me plaindre de notre attitude. Aujourd’hui (contre Arsenal, ndlr), nous avons essayé mais nous n’avons pas assez bien joué. Nous avons tout de même offert des signes positifs. » Il serait temps de les entrevoir car Jokanovic ne parvient pas à trouver la bonne formule.

Depuis le début de la saison, le technicien de 50 ans tâtonne tactiquement. Le 4-3-3 du début de saison a été troqué contre un 4-4-1-1 lors de la rouste prise à Everton. Le trio offensif mené par Schürrle et Mitrovic notamment fonctionnait bien mais une possession trop stérile et surtout une défense bien trop naïve ont contraint l’entraîneur à revoir ses plans. Mais à Goodison Park, les Cottagers ont réalisé une prestation désastreuse. Aligné derrière Mitrovic, Schürrle n’a jamais existé, pas plus que Luciano Vietto sur le côté droit, ni la star en devenir du club Ryan Sessegnon sur l’autre flanc.

Un mercato à 100 M€ raté

« La Premier League est difficile. Je pense que c’est bien pour moi de grandir et d’apprendre en jouant au plus haut niveau, mais j’aurai besoin de temps pour bien jouer et plus je joue, plus je m’améliore. Cela doit être un processus d’apprentissage rapide si je veux jouer dans cette équipe semaine après semaine », confiait l’Anglais de 18 ans il y a quelques jours à la presse. Dans ce 3-4-3 face à Arsenal, sa position dans le couloir gauche aura laissé des boulevards sur les côtés où Fulham a pris l’eau (3 des 5 buts sont venus des côtés).

Les difficultés se trouvent à tous les étages alors que les propriétaires ont mis les grands moyens au service de Jokanovic. « Nous dépensons de l’argent car je suis convaincu que nous pouvons trouver une solution. Elle se trouve entre mes mains et entre celles de mes joueurs. Mais nous ne devons pas penser à l’argent car notre situation et nous devons trouver la solution » a-t-il averti ce week-end. Malgré 100 M€ d’investissement cet été, les recrues peinent à trouver leur place. Seul Jean Michaël Seri (et Mitrovic mais il avait été déjà prêté au club l’an passé) a réussi son intégration.

Anguissa dézingué par la presse anglaise

L’Ivoirien aligne des statistiques tout à fait honorables dans l’entrejeu, ce qui n’est pas vraiment le cas de André-Frank Zambo Anguissa, détruit par un journaliste sur les ondes de la BBC après Arsenal. « On dirait un footballeur du dimanche qui est sorti tard la veille et qui ne voulait pas que le match débute aussi tôt ». Transféré cet été également, Maxime Le Marchand a déjà perdu sa place quand Mawson est en proie à des soucis physiques. André Schürrle lui montre ses qualités par intermittence, en témoignent ses 3 buts, mais ses prestations sont inabouties dans l’ensemble. La trêve internationale va faire du bien même si les trois prochaines rencontres face à Cardiff (20e), Bournemouth (6e) et Huddersfield (18e) seront déterminantes pour la suite de la saison.