Et si les mesures prises par les instances dirigeantes de la Premier League n’étaient qu’une farce ? Souvenez-vous, durant le mercato estival les décideurs du championnat anglais semaient la panique chez les clubs de la Perfide Albion. Jusqu’au 1er septembre à 17h (heure locale) au plus tard ils devaient en effet fournir une liste de 25 joueurs incluant 8 éléments minimum ayant passé au moins 3 ans dans un club anglais ou gallois avant l’âge de 21 ans.

Une mesure destinée à favoriser la formation anglaise si souvent remise en cause suite à l’absence de résultats de la sélection nationale. Sauf que cette mesure présente une faille. Alors que l’on pouvait redouter un exode massif dans certains gros clubs, le fait de pouvoir incorporer un nombre illimité de joueurs appartenant à la catégorie citée ci-dessus ainsi que des éléments âgés de moins de 21 ans a, au final, permis aux cadors de la Premier League de se sortir de cette situation.

Ainsi, lors de la publication des listes de joueurs retenus, on s’aperçoit qu’afin d’enregistrer une large partie de leurs effectifs pléthoriques, ces formations ont trouvé une astuce : placer certains de leurs grands espoirs voire de leurs stars dans cette catégorie. Kakuta, Sturridge (Chelsea), Rodwell (Everton), N’Gog (Liverpool), Balotelli (Manchester City), Bebé, Macheda, Obertan, Rafael, Fabio (MU) ou encore Bale (Tottenham) sont les principaux exemples significatifs.

Mais la polémique ne s’arrête pas là. The Sun titre en effet sa une en dénonçant « Une farce » après avoir vu qu’Arsenal a placé près de 70 joueurs âgés de moins de 21 ans dans sa liste, parmi lesquels on trouve Ramsey, Hoyte, Walcott ou Wilshere qui ont tous de l’expérience en Premier League. Si Arsène Wenger peut toujours se défendre en soulignant son travail de formation qui a fait sa réputation, pas sûr que cette mesure annoncée comme drastique ait réellement remis en question le problème de la formation en Angleterre puisque la seule victime de marque est le joueur de Tottenham Jonathan Woodgate.

Dans le même thème :

- Premier League : une nouvelle donne qui créé la panique chez les cadors