L’année prochaine, Lille devrait, sauf retournement improbable de situation, jouer la Ligue des Champions, au moins les barrages, si l’Olympique Lyonnais leur repasse devant au dernier moment. Si les Dogues en sont arrivés là, c’est grâce à Christophe Galtier, évidemment, à sa défense plus solide aussi, mais surtout à ses jeunes attaquants qui ne cessent de performer. Entre Pepe, Bamba, Ikone et Leao, les supporters nordistes ont de quoi se régaler.

Si les fanatiques du LOSC sont déjà préparés au possible départ de Nicolas Pepe, auteur de 17 buts en 29 rencontres de Ligue 1. Mais il se pourrait qu’ils perdent d’autres éléments. Rafael Leao, arrivé libre depuis sa rupture de contrat avec le Sporting CP, est un de ceux-là. L’attaquant portugais réussit particulièrement sa première saison en dehors de son pays puisqu’il a déjà inscrit sept buts en dix-neuf matches de Ligue 1 (dont quinze titularisations en championnat).

Marcel Brands prépare une révolution

Alors forcément, cela attise les convoitises. L’été dernier déjà Manchester City avait voulu l’enrôler, mais l’attaquant avait préféré poursuivre sa carrière chez les Dogues. Mais il semble que la Premier League pourrait le voir débarquer incessamment sous peu. D’après les informations du Daily Mail, Everton, actuel onzième de Premier League, chercherait à rebâtir son effectif pour l’année prochaine et aurait coché le nom du Lillois.

Le directeur sportif des Toffees, Marcel Brands, cherche un gardien, un défenseur, un latéral droit, un milieu de terrain et deux attaquants. Dans le cas des buteurs, le nom de Leao est donc cité d’autant que les pensionnaires de Goodison Park veulent une jeune pépite et créer une équipe autour et que le Portugais n’est âgé que de 19 ans et entre donc parfaitement dans cette case-là. Reste à savoir si Gérard Lopez sera vendeur et si oui, à quel prix...