Liverpool vit assurément une saison charnière, sur les prés comme en dehors. Alors qu’ils volent vers un titre de champion qui les fuit depuis 24 ans, les Reds ont en effet dévoilé leur projet d’extension d’Anfield. Les propriétaires américains du club s’étant résolus à abandonner la construction d’une nouvelle enceinte, ils ont envisagé une rénovation, projet longtemps soumis à l’achat de quelques propriétés autour du stade. Les négociations dans ce sens ont à ce point avancé que le club a aujourd’hui dévoilé son plan. Le mythique antre des Scousers bénéficiera ainsi d’un lifting à près de 200 M€, et verra sa capacité globale augmenter sensiblement, puisqu’avec 8 500 places supplémentaires, il atteindra les 54 000 sièges. Une deuxième phase de rénovation portera même le total à 60 000 unités.

« Pour être compétitifs nous savions que nous devions progresser sur deux fronts, la participation à la Ligue des Champions et le stade. Nous sommes maintenant de retour en LdC et nous croyons que c’est une bonne solution pour le stade » a ainsi déclaré Ian Ayre, directeur général du LFC, lequel s’est félicité de l’avancée que symbolise la remodélisation du stade pour le club. « Nous avons trouvé une solution qui nous permettait un retour sur investissement aussi rapide que possible. Il n’y a aucun intérêt à investir des centaines de millions de livres pour s’endetter et vous empêcher d’investir dans l’équipe. C’est pour cela que des stades à 600 ou 700 millions ne fonctionnent pas, parce que vous retardez votre développement. De cette façon, nous pourrons produire de nouveaux revenus pour investir dans le club. »

Et le dirigeant l’a spécifié, les Reds ne vendront pas un Suarez pour compenser l’investissement. « Non, nous ne vendrons pas de joueur. Il n’a jamais été question de vendre un joueur pour payer le stade. Nous le faisons justement pour soutenir l’investissement dans l’équipe. » Liverpool, qui vit des jours radieux, se veut donc optimiste quant à l’avenir. Cette rénovation du stade, qui en plus d’une augmentation de capacité, comprendra des réaménagements notamment pour ce qui est des abords de la structure, pourrait en effet lui permettre de générer de nouveaux profits. Les travaux débuteront en début d’année 2015, pour se terminer à l’orée de la saison 2016/2017.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10