L’Angleterre entière voyait ce Manchester City-Liverpool comme une finale pour la couronne. Relégués à 7 points des Reds avant la rencontre, les hommes de Pep Guardiola entraient bien dans la partie, grâce à deux premières banderilles lancées par Sergio Agüero (2e) et Leroy Sané (3e). Les Scousers ripostaient, mais Ederson ne se laissait pas surprendre par un centre dévié par Fernandinho (8e). Peu à peu, le pressing des protégés de Jürgen Klopp leur permettait de prendre le dessus dans l’entrejeu. Ils étaient même tous proches de concrétiser cette domination sur un superbe mouvement du trio offensif. Lancé par Mohamed Salah, Sadio Mané trouvait le poteau. John Stones et Ederson, à deux doigts du c. s. c., se reprenaient et dégageaient en catastrophe (20e).

Au fil des minutes, les débats s’équilibraient et les Mancuniens retrouvaient équilibre et possession grâce notamment à l’abattage de Fernandinho. Et les Citizens s’offraient une belle occasion. Suite à un rush sur le côté droit, Raheem Sterling servait David Silva en retrait, mais l’Espagnol voyait sa reprise contrée par Virgil van Dijk (28e). Et alors que l’on se dirigeait tranquillement vers un score nul et vierge, le joker Agüero allait sortir de sa boîte. Sur un service de Bernardo Silva, très actif, l’Argentin passait devant Dejan Lovren au premier poteau et fusillait Alisson dans un angle fermé pour ouvrir le score (1-0, 40e). Les locaux rentraient aux vestiaires avec ce précieux avantage.

Le but de Sané relance la course au titre

Le second acte repartait tambour battant. Et si City poursuivait sa domination, ce sont les partenaires de Fabinho, entré peu après l’heure de jeu, qui se procuraient les meilleures occasions. Trent Alexander-Arnold, suite à une montée rageuse, plaçait un extérieur du droit non cadré (55e). Roberto Firmino était tout proche d’égaliser sur une erreur de placement et de communication de Vincent Kompany, mais le Belge se rattrapait (63e). Le Brésilien trouvait la faille dans la minute suivante. De la tête à bout portant, il concluait une belle action emmenée par Alexander-Arnold et Robertson (1-1, 64e). Un air de K. O. planait sur la pelouse de l’Etihad Stadium.

Et sur un bon ballon de Sterling, Sané décochait une frappe croisée au sol du gauche qui trompait Alisson avec l’aide du poteau (2-1, 71e). Agüero était tout proche d’enfoncer le clou sur un contre emmené par Sterling, mais le portier auriverde réalisait un arrêt de grande classe (81e). Son compatriote Ederson lui répondait quelques instants plus tard sur un tir croisé de Salah (83e). L’ancien pensionnaire de Benfica sortait un autre ballon chaud devant sa ligne dans la foulée (84e). Bernardo Silva et Sterling manquaient l’occasion de donner de l’air aux leurs (90e). Malgré un ultime sursaut, Liverpool ne parvenait pas à revenir et concédait sa première défaite de la saison en championnat. Désormais à 4 points, Manchester City relance donc la course au titre !

L’homme du match : Sergio Agüero (7) : le Kun a longtemps survolé les débats. Saignant et tranchant, il a mis au supplice la défense des Scousers. Il a d’abord provoqué de nombreuses fautes grâce à son jeu de corps et son placement. L’Argentin a ensuite régalé balle au pied, entre contrôles orientés et orientations bien senties. Son but de renard résume sa prestation XXL en première période (40e). Deux fausses notes seulement : son occasion ratée face à Alisson (81e) et sa tentative de lob incompréhensible (90e +3).

Manchester City :

- Ederson (6) : on a souvent vu le portier brésilien balle au pied ce soir. Soumis à un pressing haut des attaquants adverses, l’international auriverde a plutôt maîtrisé ses relances, comme cet amour d’ouverture à destination de Sané (58e). Accompagné par la réussite sur le poteau de Mané (18e) et le dégagement en catastrophe de Stones (18e), il a sorti deux gros arrêts devant Salah (83e, 84e).

- Danilo (5) : disponible, le Brésilien a utilisé son couloir, sans pour autant avoir de réussite dans ses prises d’initiative, à l’image de sa frappe du gauche à côté (59e). Défensivement, il a a plutôt bien géré les rares éclairs de Mané. Il est impliqué sur le but de Roberto Firmino, pris dans son dos par la montée de Robertson (64e).

- Stones (4) : un match à oublier pour le central anglais, dans tous les mauvais coups. Il est d’abord à deux doigts de tromper son gardien sur un dégagement surprenant (18e). Il est ensuite rarement bien placé à la retombée des ballons des Reds, ratant un certain nombre de relances. Enfin, sa responsabilité est clairement engagée sur le but de Firmino (64e).

- Kompany (6,5) : taulier. Le capitaine emblématique des Skyblues a prouvé qu’il avait toujours de beaux restes, à l’image de son magnifique bloc sur Salah dans la surface (37e). Et même lorsqu’il se trompe, il se ratrappe après une erreur de placement et de communication (63e). Averti (30e). Remplacé par Otamendi (87e). L’Argentin s’est mis dans le ton, présent au duel.

- Laporte (5,5) : aligné au poste de latéral gauche, le Tricolore a eu un peu de mal à se situer en début de match. Le Basque a pris ses marques à mesure que le match avançait, jouant plutôt simplement vers l’avant. Averti (45e +1). Remplacé par Walker (85e). Le latéral droit s’est mis au diapason défensivement.

- Fernandinho (7) : le Brésilien a été au four et au moulin dans l’entrejeu des Citizens. Comme souvent, son apport a été prépondérant. Son retour dans les pieds de Salah en plein cœur de la surface (15e) ou son dégagement de la tête dans ses derniers mètres (81e) sont là pour en témoigner.

- D. Silva (4) : l’Espagnol est loin d’avoir affiché son meilleur visage ce soir. En manque d’inspiration, il a souffert face au pressing imposé par les Reds au milieu. Sur l’une de ses rares situations, le n° 21 a manqué de spontanéité, contré par van Dijk (28e). Remplacé assez tôt par Gundogan (64e). Le milieu de terrain a permis aux siens de reprendre le dessus et la possession du ballon.

- B. Silva (6,5) : le Portugais a affiché un visage combatif ce jeudi soir, à l’image de son retour dans les pieds de Mané en début de rencontre (13e). Souvent bien placé, il a gratté quelques ballons précieux au plus fort de la domination des Reds. Son activité et son engagement ont été récompensés par une passe décisive à destination d’Agüero (40e). Averti (88e)

- Sterling (6,5) : les courses de l’international anglais côté droit ont fait un mal fou à Robertson et à la défense de Liverpool. Il a amorcé de nombreux contres et donné de bons ballons (27e, 81e), l’un d’eux permettant à Sané d’inscrire le but de la victoire (71e). Un peu moins inspiré à l’heure de finir comme sur cette frappe à l’entrée de la surface (90e).

- Agüero (7) : voir ci-dessus.

- Sané (6) : le virevoltant international allemand s’est encore montré décisif sur la pelouse de l’Etihad, inscrivant un but précieux (71e), celui de la victoire des siens. Avant cela, il avait alterné le bon, comme son petit numéro face à Alexander-Arnold (3e), et le moins bon, avec plusieurs choix discutables balle au pied.

Liverpool

 :

- Alisson (5) : le Brésilien a réalisé sa première parade peu avant la mi-temps face à Sané, avant de se faire fusiller à bout portant par Agüero (1-0, 40e). Le portier des Reds n’a ensuite plus rien eu à faire, mais Sané l’a battu d’une frappe croisée du gauche (2-1, 71e). Il a ensuite brillé face à Agüero, qui a tenté de l’effacer (81e), avant de sortir une nouvelle tentative de Bernardo Silva (90e).

- Alexander-Arnold (6) : après avoir été inquiété par des montées citizens, le latéral des Reds a armé un centre danger que Fernandinho a failli pousser dans son but (9e). Mis à mal par les offensives adverses, il a tenté de répondre avec une grosse demi-volée qui est passée à côté (55e), avant de délivrer un caviar pour Robertson, passeur décisif pour Firmino (1-1, 64e). Il a beaucoup essayé d’apporter le danger dans le camp adversaire, mais n’a pas pu aider les siens à prendre un point.

- Lovren (2) : le défenseur croate a rapidement été averti d’un carton jaune (21e). En fin de première période, il est resté bloqué dans le tapis lorsqu’Agüero est passé devant lui pour ouvrir le score (1-0, 40e). Le Croate s’est montré imprécis à plusieurs reprises, à l’image de contrôles ou de passes ratées, et a été battu à la course par Sané sur le deuxième but (2-1, 71e). Il a ensuite offert un cadeau aux Citizens après avoir perdu le ballon, puis il a laissé Agüero filer dans son dos (81e). Un dernier ballon perdu en fin de match qui a failli profiter à Manchester City (90e) et une copie très insuffisante pour le finaliste du dernier Mondial.

- Van Dijk (5,5) : le capitaine des Reds s’est illustré à plusieurs reprises, annihilant plusieurs bonnes occasions des Citizens, à l’image d’un contre devant David Silva, en bonne position (28e). Durant l’intégralité de la partie, le Néerlandais a fait parler sa solidité mais il n’a pas beaucoup été aidé par Lovren, en difficulté pendant tout le match. En fin de rencontre, il est resté aux avants-postes pour tenter d’égaliser, en vain.

- Robertson (5) : le latéral écossais a peiné dans le premier acte face à la vitesse de Sterling. Offensivement, il n’a pas eu le rendement habituel, incapable d’amener le danger dans le camp des Citizens, jusqu’à l’heure de jeu où il a bien remisé pour Firmino après une transversale d’Alexander-Arnold (1-1, 64e). Il a ensuite tenté d’apporter avec sa patte gauche, mais n’est pas parvenu à réaliser une deuxième passe décisive.

- Henderson (4) : le milieu de terrain anglais a été l’une des plaques tournantes des Reds en première période avec 37 ballons touchés. Il est cependant monté en puissance au fur et à mesure de la rencontre, réalisant plusieurs bonnes interventions dans le cœur du jeu, mais son rendement ne lui a pas permis de gêner les attaques des Citizens.

- Wijnaldum (3) : le milieu néerlandais a reçu un avertissement pour une succession de fautes (38e), lui qui n’a pas été à son avantage en première période. Dans le second acte, il a touché plus de ballons mais a eu un trop grand nombre de déchets techniques pour espérer inquiéter Manchester City. Remplacé par Sturridge (85e), qui n’a pas eu le temps de se montrer dangereux.

- Milner (3) : placé au milieu de terrain, le vétéran de Liverpool a connu une première période difficile malgré plusieurs ballons touchés dans l’entrejeu. Trop court physiquement et assez timide dans la construction des Reds, il a été remplacé par Fabinho (56e). Le Brésilien a rapidement apporté dans l’entrejeu, participant à la conservation de balle, mais il n’a pas réussi à mettre en difficulté la défense adverse.

- Salah (4) : après un une-deux avec Firmino, l’Égyptien a lancé Mané, mais ce dernier a trouvé le poteau de Ederson (18e). Après un gros trou d’air, Salah passait proche d’arracher l’égalisation pour les siens mais Ederson a bien sorti sa tentative (84e). Hormis ces deux éclairs, l’ancien joueur de la Roma n’a pas réussi à se montrer décisif.

- Roberto Firmino (5) : peu trouvé en début de match, il s’est illustré par une sublime remise pour Salah sur la première énorme occasion des Reds (18e). Peu en vue offensivement à l’image de ses collègues, il s’est offert une grosse occasion mais la défense repoussait (63e), avant de marquer dans le but vide après une remise intelligente de Robertson (1-1, 64e). Mais en général, il n’a pas réussi à peser sur la charnière de Manchester City.

- Mané (3,5) : l’ancien joueur de Southampton a été en difficulté ce soir. Après un délicieux mouvement entre Salah et Firmino, le Sénégalais a vu sa tentative heurter le poteau (18e). C’était à peu près tout pour lui en 75 minutes avant que Shaqiri ne le remplace (75e). Le Suisse a essayé d’amener le danger mais il n’a jamais été en position de frapper.

Retrouvez le film de la rencontre grâce à notre live commenté