Le 20 avril 2017 aurait pu devenir la date de la fin de carrière de Zlatan Ibrahimovic. Ce soir-là, opposé à Anderlecht en quart de finale de la Ligue Europa, le géant suédois s’effondre. Le verdict est vite connu : rupture des ligaments croisés du genou droit, la blessure la plus redoutée des footballeurs. La question se pose vite, sans mauvaise intention : pourra-t-il rejouer au football ? Moins de six mois plus tard, la réponse ne fait aucun doute. Ibrahimovic est attendu à l’entraînement au début du mois de novembre et pourrait apparaître sur les terrains de Premier League dès le début du mois de décembre, comme l’explique The Times.

Le staff médical de MU a été impressionné par la vitesse de récupération du Suédois, qui n’a pas manqué d’entretenir un feuilleton autour de sa rééducation sur les réseaux sociaux. Sur son compte Instagram, il a enchaîné les vidéos et les punchlines, comme « Dites à José que j’arrive » en légende d’une vidéo où on le voit courir sur un tapis de course. Sa rééducation, Ibra l’a partagée entre les Etats-Unis, Monaco (à la salle de sport Thirty Nine dont l’abonnement annuel coûte 5 000 euros) et Carrington, le centre d’entraînement de Manchester United.

Comme le rapporte The Times, il sera réintégré à l’entraînement au début du mois de novembre, d’abord en solitaire, puis fera petit à petit des apparitions à l’entraînement collectif. Alors que José Mourinho ne pensait le récupérer qu’à partir de janvier 2018, il pourrait être apte dès le début du mois de décembre. Il lui faudra alors retrouver le rythme. Mais pour Manchester United, compter sur Ibrahimovic au moment d’aborder les matches charnières du Boxing Day sera un atout de taille !

Tell Jose I'm coming

Une publication partagée par IAmZlatan (@iamzlatanibrahimovic) le