Partout où il est passé, Zlatan Ibrahimovic a connu le succès. Et le géant suédois comptait bien en faire autant en Premier League, un championnat où il n’a jamais eu l’occasion de jouer durant sa carrière. C’est chose faite maintenant à 35 ans. Toutes compétitions confondues, l’ancien joueur du PSG a claqué 14 buts en 24 rencontres. Si Ibra a connu des périodes plus difficiles (il n’avait pas marqué entre la 4e et la 11e journée de Premier League), l’attaquant revient en forme ces dernières semaines avec 8 buts lors des 8 derniers matches joués par les Mancuniens, championnat et coupes confondus.

Mais le footballeur trentenaire, connu pour ses punchlines, avait surpris son monde en faisant un aveu de faiblesse il y a quelques jours dans les colonnes du Daily Mail : « On n’a pas beaucoup de périodes de repos parce que les matches du jeudi nous tuent, moi en particulier. Je n’ai pas l’habitude de jouer le jeudi, on a moins d’un jour pour reprendre des forces. Il faut directement se remettre au travail pour jouer le prochain match le dimanche ». Un rythme infernal visiblement compliqué à gérer pour un footballeur pourtant habitué à enchaîner les matches au plus haut niveau notamment au PSG ces dernières saisons. Mais les matches de Ligue Europa le jeudi tout comme le style de la Premier League demandent plus d’efforts de la part du Suédois, que Mourinho veut garder l’an prochain à Manchester.

Mourinho ménage Ibra

En conférence de presse ce vendredi, le Special One a été interrogé sur la possibilité de laisser une trêve hivernale à son joueur. Le Portugais a confié que c’était une possibilité. Il a aussi dévoilé sa façon de gérer Ibra, un élément sur lequel il compte beaucoup : « C’est impossible de s’en passer. Demain, il jouera encore. C’est un dernier effort à faire (MU joue face à WBA). Puis ils auront une semaine sans football (MU joue le 26 décembre). Cette semaine est une semaine dont ils auront besoin, en particulier un gars comme lui. En tant qu’attaquant, c’est une position où il est impossible de se cacher. Il fait des choses phénoménales. Il jouera encore puis une semaine de repos. Je ne suis pas du tout surpris par lui. Je sais que d’un point de vue physique, il peut résister. Mais il ne peut pas jouer 60 matches. Je dois lui donner du repos. Il a été suspendu face à Arsenal et a raté un match d’Europa League. Je trouverai une façon de lui donner du repos ».

Ce qui est certain, c’est que l’ancien joueur du Paris Saint-Germain fait le nécessaire pour être le plus en forme possible à écouter le très exigeant Mourinho : « Il est un bon exemple pour être honnête. Dans beaucoup d’aspects, il est très professionnel. Même pour les choses qui sont très difficiles dans la vie des footballeurs aujourd’hui. Il est super bien dans sa vie de famille. Il garde sa vie de famille la plus privée possible, avec son style de vie très, très professionnel aussi. Il est un bon exemple pour tout et quand vous avez lui et Michael Carrick, qui ont 35 ans, je pense que les jeunes n’ont pas de meilleurs joueurs à regarder ». Zlatan Ibrahimovic n’a plus ses jambes de 20 ans. Et cela, le principal intéressé comme José Mourinho en a conscience.