Dans le cadre de la 33ème journée de Premier League, Everton accueillait Arsenal à Goodison Park. Les Toffees qui restaient sur deux victoires consécutives face à Chelsea (2-0) et West Ham (2-0), voulaient poursuivre sa bonne série et se rapprocher de la septième place. Pour Arsenal, il s’agissait de ravir la troisième place au rival londonien Tottenham. Pour la réception des Gunners, Marco Silva alignait son traditionnel 4-2-3-1 avec le seul Calvert-Lewin en attaque, Lucas Digne et Kurt Zouma démarraient la rencontre. De son côté, Unai Emery optait pour un 3-4-2-1 avec Lacazette en pointe. Dès les premières minutes, Everton se faisait peur.

Suite à un ballon perdu par André Gomes, Lacazette s’infiltrait dans la surface et centrait pour Ozil, mais Idrissa Gueye sauvait le coup en mettant le ballon en corner (2ème). Les Toffees réagissaient de la meilleure des manières. Sur une longue touche de Digne, Jagielka déviait le ballon sur Calvert-Lewin dont la tête était contrée par Mustafi, le ballon revenait sur Jagielka qui poussait le cuir au fond des filets (1-0, 10e). Le défenseur central qui a remplacé à la dernière minute Michael Keane, inscrivait son premier but de la saison. En difficulté, Arsenal souffrait dans le jeu face à l’intensité mise dans les duels par son adversaire. Guendouzi perdait un ballon au milieu, André Gomes en profitait pour servir Sigurdsson dont la frappe enveloppée n’inquiétait pas Leno (38e).

Everton vendange trop d’occasions

Au retour des vestiaires, Unai Emery tentait le tout pour le tout en faisant entrer Ramsey et Aubameyang. Les Gunners se procuraient une belle opportunité sur un centre d’Aubameyang mal négocié par la défense des Toffees. Pickford s’interposait devant Lacazette mais le cuir revenait au six mètres sur Ramsey dont l’intérieur du pied passait au-dessus (48e). Les hommes d’Emery manquaient l’égalisation d’un rien. Sur un excellent ballon distillé par Kolasinac, Lacazette voyait sa tentative de la tête bien captée par Pickford (59e). Dans la foulée, Everton pouvait effectuer le break, mais Bernard perdait son duel face à Leno (60e). Everton plaçait une nouvelle banderille. Le centre de Coleman mal renvoyé par la défense d’Arsenal, profitait à Sigurdsson à l’entrée de la surface.

Mais la volée de l’international islandais passait au-dessus (63e). Arsenal ne rendait pas les armes et frôlait l’égalisation sur une frappe enroulée de Mkhitaryan qui filait juste à côté (71e). Le match s’emballait et les hommes de Marco Silva rataient une nouvelle fois le coche. Suite à un excellent centre de Richarlison, Sigurdsson seul au point de penalty manquait l’immanquable face à Leno (72e). Une minute plus tard, Richarlison vendangeait une nouvelle fois, et ratait totalement sa frappe devant Leno. A force de gâcher ses occasions, Everton se mettait en danger. Bien servi par Walcott, Bernard voyait sa frappe repoussée par Leno (79e). Grâce à ce troisième succès consécutif, Everton remontait à la neuvième place et laissait Arsenal au pied du podium.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.