Pour le compte de la 13ème journée de Premier League, Liverpool se déplaçait au Selhurst Park pour y affronter Crystal Palace. Les Reds qui avaient frappé un grand coup avant la trêve internationale en triomphant face à Manchester City (3-1) pouvait conforter sa place de leader en cas de succès. Pour y parvenir, Jürgen Klopp alignait son traditionnel 4-3-3 et préservait Mohamed Salah en lui faisant démarrer la rencontre sur le banc, ce qui profitait à Oxlade-Chamberlain. Le dernier vainqueur de la Ligue des champions se faisait peur peu après le premier quart d’heure. Sur la droite, Kouyaté distillait un très bon centre pour Ayew dont la volée filait juste à côté (16e). Palace se montrait une nouvelle fois dangereux sur coup-franc avec une tête de Cahill qui effleurait la transversale (23e). Juste avant la pause, les hommes de Roy Hodgson pensaient ouvrir le score par Tomkins mais le but était logiquement refusé pour une faute dans la surface (43e). Au retour des vestiaires, Liverpool manquait d’un rien l’ouverture du score par Mané.

L’international sénégalais bien lancé par Henderson dans la profondeur. Mais l’attaquant des Reds voyait sa frappe filer juste à côté (48e). Une minute plus tard, l’intéressé se rattrapait et permettait aux siens d’ouvrir le score. Sur la gauche, Robertson centrait pour Firmino trop court. Le cuir revenait sur Mané qui d’une reprise peu académique trompait Guaita (0-1, 49e). Sonné, Crystal Palace tentait de recoller rapidement au score mais la frappe de Townsend était détournée en corner par Alisson (51e). Liverpool maîtrisait bien son sujet et Firmino manquait de doubler la mise mais Guaita déviait la frappe de l’attaquant brésilien en corner (65e). En fin de match, Crystal livrait ses dernières forces dans la bataille et Benteke voyait son retourné passer juste à côté (77e). Les hommes d’Hodgson se voyaient récompenser de leurs efforts et égalisaient. Benteke sur la gauche trouvait Townsend dans la surface qui décalait Zaha dont la frappe ne laissait aucune chance à Alisson (1-1, 82e). Mais comme souvent depuis le début de saison, Liverpool prouvait qu’il avait de la ressource. Suite à un corner frappé par Alexander-Arnold, Van Dijk voyait sa volée repoussée par Guaita. Le cuir revenait sur Firmino qui poussait le cuir au fond des filets (1-2, 85e). Au bout du suspens, Liverpool raflait la mise et confortait sa place de leader au classement.

Alexandre Lacazette sauveur d’Arsenal

Dans les autres matchs de l’après-midi, Leicester dauphin de Liverpool affrontait Brighton à l’Amex Stadium. Les hommes de Brendan Rodgers qui se présentaient en 4-1-4-1 restaient sous la menace de Chelsea et Manchester City avant le coup d’envoi. Peu après l’heure de jeu, les Foxes ouvraient le score. Sur une contre attaque lumineuse, Vardy bien lancé sur la droite distillait un caviar pour Ayoze qui poussait le cuir au fond des filets (0-1, 64e). Leicester doublait la mise en fin de match. Vardy convertissait sans trembler un penalty (0-2, 81e). Un nouveau succès qui permet aux Foxes de consolider leur deuxième place. De son côté, Arsenal en crise accueillait Southampton à l’Emirates Stadium. Mal embarqués dans la course à la Ligue des champions, les Gunners devaient absolument l’emporter pour réduire la voilure. A cette occasion, Unai Emery optait pour un 3-4-1-2 et décidait de titulariser Mesut Özil. Mais l’entame de match d’Arsenal compliquait les choses.

Bertrand jouait rapidement un coup-franc et surprenait toute la défense des Gunners qui ne s’était pas replacée. Ings lancé dans la surface ajustait Leno (0-1, 9e). Le club londonien réagissait dix minutes plus tard par Lacazette. Sur la gauche, Tierney centrait pour Aubameyang dont la tentative était contrée. Le cuir revenait sur l’attaquant français qui trompait de près McCarthy (1-1, 19e). Dans le dur, Arsenal pliait une nouvelle fois suite à un penalty de Ward-Prowse repoussé par Leno mais le cuir revenait sur le premier cité qui inscrivait le deuxième but des Saints (1-2, 72e). Dans les ultimes secondes, Arsenal égalisait grâce à son buteur Alexandre Lacazette qui profitait d’un bon centre de Martinelli pour égaliser (2-2, 90+6). Englué à une décevante quinzième place, Everton recevait la lanterne rouge Norwich à Goodison Park. Les hommes de Marco Silva rendaient les armes avant l’heure de jeu suite à un but signé Cantwell bien servi par Pukki (0-1, 54e). Dans les ultimes secondes, les Toffees craquaient une nouvelle fois et Srbeny permettait aux siens de doubler la mise (0-2, 90+2).

Les résultats de l’après-midi

Arsenal 2-2 Southampton : Lacazette (19e, 90+6) pour Arsenal ; Ings (9e), Ward-Prowse (72e) pour Southampton

Bournemouth 1-2 Wolverhampton : Cook (59e) pour Bournemouth ; Moutinho (22e), Jimenez (32e) pour Wolverhampton

Brighton 0-2 Leicester : Ayoze (64e), Vardy (81e, sp)

Crystal Palace 1-2 Liverpool : Zaha (82e) pour Crystal Palace ; Mané (49e), Firmino (85e) pour Liverpool

Everton 0-2 Norwich : Cantwell (54e), Srbeny (90+2) pour Norwich

Watford 0-3 Burnley : Wood (52e), Barnes (82e, sp), Tarkowski (87e) pour Burnley