Dans le cadre de la 26ème journée de Premier League, Fulham recevait Manchester United à Craven Cottage. L’occasion pour les Red Devils de se jauger avant le choc face au PSG mardi en Ligue des champions. Ole Gunnar Solskjaer effectuait quelques petits changements dans le onze de départ. Ainsi, Marcus Rashford et Jesse Lingard démarraient la rencontre sur le banc. Anthony Martial et Paul Pogba étaient titulaires. Côté Fulham, Claudio Ranieri alignait un 4-2-3-1 avec Mitrovic en pointe. Dès la première minute, les Cottagers manquaient de peu l’ouverture du score. Sur une contre-attaque éclaire, Babel lançait Schürrle côté droit. Le centre de l’attaquant allemand trouvait Vietto aux six mètres qui manquait sa volée.

Après une entame poussive, United prenait enfin le jeu à son compte. Sur la gauche, Martial lançait Pogba dans la surface dont la frappe magistrale en angle fermé fusillait Rico (0-1, 14e). Les hommes de Solskjaer prenaient le large avant la demi-heure de jeu. Dans son camp, Phil Jones transmettait le ballon à Anthony Martial. L’international français s’offrait une chevauchée fantastique et ajustait Rico d’un plat du pied (0-2, 23e). United maîtrisait bien son sujet et aurait pu doubler la mise avant la pause. Sur un ballon mal renvoyé par la défense des Cottagers, Ander Herrera remisait sur Jones dont la lourde frappe était déviée en corner par Rico (40e).

Paul Pogba en feu

Au retour des vestiaires, Manchester United gérait tranquillement les événements face à une formation de Fulham très limitée. Sur la gauche, Shaw centrait fort devant le but, le ballon revenait sur Ander Herrera dont la frappe était bien boxée par Rico (62e). Quelques minutes plus tard, Romelu Lukaku s’offrait une belle percée sur la droite et centrait pour Mata dans la surface. Le milieu espagnol se faisait faucher par Ream dans la surface. L’arbitre de la rencontre indiquait logiquement le point de penalty. Paul Pogba transformait la sentence sans trembler (0-3, 66e). Le champion du monde inscrivait son onzième but de la saison en Premier League.

Sur un fauteuil, United se permettait de faire tourner. Alexis Sanchez remplaçait ainsi un Anthony Martial insaisissable (68e) et McTominay succédait à un Pogba étincelant (73e). Au bord du gouffre, les Cottagers frôlaient la correctionnelle dans le dernier quart d’heure. Sur un ballon mal négocié par Le Marchand, Sanchez se présentait seul face à Rico mais perdait son duel (75e). Grâce à ce nouveau succès, Manchester United se hissait à la quatrième place au classement et pouvait appréhender sereinement la confrontation face au PSG mardi en Ligue des champions.