Surprenant dauphin de Liverpool, Leicester voulait poursuivre son excellent début de saison et prendre le large sur Manchester City (3e) qui a perdu le derby hier contre Manchester United (2-1). Opposés à Aston Villa (17e), les Foxes voulaient donc en profiter du côté de Villa Park. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les deux équipes n’ont pas été perturbées par la forte pluie qui tombait à Birmingham. Très vite, les locaux imprimaient un gros rythme, mais Leicester répondait avec brio. On assistait alors à un véritable combat de boxe et chacun se rendait coup pour coup. Sur un coup franc botté côté droit à 30 mètres du but, James Maddison délivrait un ballon vers le second poteau. Caglar Söyüncü remisait devant le but pour Jonny Evans qui voyait sa reprise captée de justesse sur la ligne par Tom Heaton (10e). Dans la foulée, Aston Villa répondait avec un bon débordement de Matt Targett sur la gauche. Son centre devant le but atterrissait dans les pieds d’Anwar El Ghazi qui trouvait alors la barre transversale (11e). Jamie Vardy avait ensuite une nouvelle possibilité pour Leicester, mais son coup franc bien tiré à l’entrée de la surface côté droit était détournée par le portier (13e).

Aston Villa subissait néanmoins un coup dur avec la blessure de son défenseur Tyrone Mings (19e). Ce dernier restait sur le terrain avant qu’un changement s’opère, mais ce n’était pas un bon calcul. Servi dans la profondeur par un excellent ballon de Kelechi Iheanacho, Jamie Vardy se retrouvait seul face au gardien et décidait de le crocheter sur la droite. Il s’excentrait sur la droite puis prenait le dessus sur Ezri Konsa pour ouvrir le score (1-0, 20e). Pas forcément mal placé sur cette action, Tyrone Mings n’avait pas pu revenir à temps sur le buteur. L’ancien Rémois Björn Engels le remplaçait au pied levé (23e). En tête, Leicester restait sous la pression d’Aston Villa qui multipliait les centres à travers la surface de Kasper Schmeichel. Néanmoins, les Foxes continuaient de porter le danger et James Maddison débordait sur la gauche avant de centrer au premier poteau. Du genou droit, Kelechi Iheanacho se chargeait de doubler la mise (2-0, 41e). Mal payé, Aston Villa voyait finalement ses intentions être récompensées. Profitant d’un ballon mal repoussé par la défense, Ezri Konsa trouvait Jack Grealish sur la gauche de la surface. D’une frappe croisée, ce dernier réduisait l’écart (2-1, 45e +2).

Sheffield United toujours aussi renversant

Si Aston Villa pensait avoir relancé le match, Leicester douchait le club basé à Birmingham dès le retour des vestiaires. Sur un corner enroulé par James Maddison, Jonny Evans laissé libre au second poteau envoyait un coup de casque. Celui-ci se logeait dans la lucarne gauche (3-1, 49e). Un véritable coup sur la tête d’Aston Villa qui accusait le coup pendant quelques minutes. En très bonne posture, Leicester City tenait le match. Sur la gauche, Ben Chilwell débordait et centrait devant le but sans trouver de partenaire (60e). Peu après, Jamie Vardy avait le ballon dans les pieds sur la gauche de la surface et décalait James Maddison dans l’axe. Celui-ci ouvrait trop son pied et touchait le poteau droit (68e). Suite à une nouvelle percée de Ben Chilwell, Youri Tielemans manquait sa reprise au second poteau (69e). Finalement, Jamie Vardy profitait d’un long ballon dans le dos de la défense et se présentait seul devant Tom Heaton. D’une frappe croisée, il inscrivait son seizième but de la saison et validait le succès des siens (4-1, 75e).Sur un nouveau coup franc de James Maddison sur la gauche, Caglar Söyüncü passait tout proche d’inscrire le cinquième but et tombait sur le gardien (78e). Avec ce large succès, Leicester consolide sa deuxième place tout en se dressant comme le principal adversaire de Liverpool pour le titre. Avec huit points de retard sur les Reds et six d’avance sur Manchester City, les Foxes sont en position de force. Ils ont aussi 14 points d’avance sur le cinquième Manchester United et peuvent tout doucement rêver de Ligue des Champions.

Dans les autres rencontres, on assistait à un duel de promus entre Norwich City (19e) et une surprenante équipe de Sheffield United (9e) dont nous vous avons récemment parlé. Et ce sont finalement les joueurs de Norwich City qui se sont illustrés en premiers. L’ancien Rennais Alexander Tettey profitait d’un ballon mal repoussé sur la gauche de la surface pour surprendre le gardien d’une lourde frappe croisée (27e). Au retour des vestiaires, Sheffield United se remettait la tête à l’endroit et prenait l’avantage sur des buts successifs d’Enda Stevens (49e) et George Baldock (52e). Au classement, Sheffield United remonte à la huitième place tandis que Norwich City reste dans la zone rouge. Enfin, Southampton a ouvert le score sur la pelouse de Newcastle grâce à un but de Danny Ings (52e). Le natif de Winchester dans le Wessex pensait avoir fait le plus dur quand Andy Caroll trouvait l’homme providentiel Jonjoe Shelvey sur un centre. D’un coup de tête, ce dernier égalisait (68e). Finalement, Federico Fernandez arrachait en fin de match la victoire de Newcastle (88e). Un succès 2-1 qui permet aux Magpies de doubler Arsenal et de se retrouver dixième. Southampton reste dix-huitième.

Les matches de l’après-midi :

- Aston Villa 1-4 Leicester City : Jack Grealish (45e +1) pour les Villans ; Jamie Vardy (20e et 75e), Kelechi Iheanacho (41e) et Jonny Evans (49e) pour les Foxes

- Newcastle United 2-1 Southampton : Jonjoe Shelvey (68e) et Federico Fernandez (88e) pour les Magpies ; Danny Ings (52e) pour les Saints

- Norwich City 1-2 Sheffield United : Alexander Tettey (27e) pour les Canaries, Enda Stevens (49e) et George Baldock (52e) pour les Blades