L’affiche de cette dixième journée de Premier League nous offrait une sacrée affiche, et remake de la dernière finale de la Ligue des Champions : Liverpool - Tottenham. Un match décisif pour les Reds, qui espéraient reprendre six points d’avance sur leur dauphin, Manchester City, mais surtout pour les Spurs, Un match décisif pour les Rouges, qui espéraient reprendre six points d’avance sur leur dauphin, Manchester City, mais surtout pour les Spurs, dixièmes et à huit points de la quatrième place au coup d’envoi de la partie. Ce sont bien les pensionnaires d’Anfield qui l’ont emporté (2-1). Et ça commençait pourtant très mal pour eux, puisque dès la première minute de ce passionnant duel, Harry Kane faisait trembler les filets (0-1, 1e). D’une tête plongeante, l’Anglais expédiait un ballon qui flottait dans la surface au fond.

Les locaux réagissaient rapidement, mais Paulo Gazzaniga se montrait impérial sur sa ligne, repoussant Mohamed Salah et Roberto Firmino sur cette double occasion notamment (22e). Les Londoniens menaient à la pause, même si c’est bien Liverpool qui dominait dans le jeu. Au retour des vestiaires, les Liverpuldiens étaient à deux doigts de se faire cueillir à froid une nouvelle fois, mais Son touchait la barre après cette belle action individuelle (48e). Jordan Henderson lui, ne se manquait pas, et égalisait d’une demi-volée au deuxième poteau (1-1, 52e). Et c’est grâce au duo Mané-Salah que Liverpool passait devant. Le Sénégalais était fauché par Aurier dans la surface, et c’est l’Égyptien qui transformait le penalty (2-1, 75e). La victoire permet aux Reds de reprendre six points d’avance en tête du classement. Tottenham est de son côté onzième...

Manchester United gagne enfin !

Installé à la quinzième place avant ce match, Manchester United se devait aussi de l’emporter pour mettre fin à cette série de quatre rencontres sans gagner en championnat, mais surtout pour s’éloigner de la zone rouge. Un déplacement contre Norwich, promu et dix-neuvième, qui s’est soldé par une victoire mancunienne 3-1. McTominay ouvrait le score profitant de la passivité de la défense des Canaries, avec une frappe croisée bien placée (0-1, 21e). Marcus Rashford manquait un penalty (28e), mais se rattrapait dans la foulée en battant Krul après un caviar de Daniel James (0-2, 30e). Les Red Devils allaient bénéficier d’un nouveau penalty, et cette fois, c’est Anthony Martial qui se manquait (43e). Le Français pliait cependant le match à la 73e minute après une belle combinaison avec Rashford (0-3). Onel Hernandez a réduit l’écart en toute fin de partie (1-3, 89e). Les trois points permettent aux hommes d’Ole Gunnar Solskjær de faire un sacré bond au classement, grimpant jusqu’à la septième marche.

Dans ce troisième match de l’après-midi, Arsenal (5e) accueillait Crystal Palace (6e) dans ce derby londonien entre deux équipes uniquement séparées par un petit point au classement. Unai Emery sortait l’artillerie lourde, avec le retour du trio Lacazette-Aubameyang-Pepe. Les deux équipes se sont quittées sur un match nul 2-2. Les locaux commençaient très fort. Dès la 7e minute, Sokratis donnait l’avantage aux siens après un corner mal dégagé par la défense des Eagles. Deux minutes plus tard, David Luiz marquait, lui aussi après un corner, qui avait été dévié au premier poteau (2-0, 9e). Milivojevic réduisait l’écart sur penalty (2-1, 31e). Le début de la fin. En deuxième période, Jordan Ayew égalisait, de la tête après un centre de McArthur (2-2, 53e). Le score n’a plus bougé, avec un but annulé à Sokratis, et ça va commencer à chauffer pour Unai Emery...

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.