Sans briller, Manchester United a gagné ses trois premiers matches officiels de la saison (2 de Premier League, 1 en tour préliminaire de la Ligue des Champions). Allait-il poursuivre sur sa lancée à domicile face à Newcastle ? Pour cela, Louis van Gaal alignait le trident Depay-Januzaj-Mata derrière Rooney, avec Schneiderlin et Schweinsteiger à la récupération. De son côté, Newcastle laissait la recrue Thauvin sur le banc et faisait confiance à Obertan, Pérez et Wijnaldum pour alimenter le Serbe Mitrovic. Dès le début de la rencontre, Manchester monopolisait le ballon et s’installait dans le camp des Magpies. Une domination qui n’aboutissait pas sur des actions dangereuses, hormis une frappe de Mata détournée par Krul.

Manchester United se reposait essentiellement sur les déboulés de Depay côté gauche, qui faisait vivre de mauvais moments à Mbemba, titularisé à droite de la défense. Malheureusement pour MU, autant Depay créait d’énormes différences balle au pied, autant il était trop imprécis dans le dernier geste. Il manquait d’ailleurs un contrôle important alors qu’il filait au but (25e). Newcastle, de son côté, se signalait par une tête de Mitrovic, plutôt bon, sur la barre transversale de Romero. Les deux équipes rentraient aux vestiaires à la pause sur le score de 0-0. La seconde mi-temps repartait sur un rythme très tranquille. MU ne parvenait pas à déstabiliser la défense regroupée de Newcastle, articulée autour d’un Coloccini impeccable.

Van Gaal décidait de sortir un Schweinsteiger très loin de son meilleur niveau et bien trop lent dans ses transmissions pour Carrick, qui fluidifiait le jeu des siens. Sans que cela ne débloque la situation. Florian Thauvin était lui lancé dans le grand bain de la Premier League à la place d’Obertan (69e minute). L’ancien Marseillais touchait vite ses premiers ballons et en 2 minutes, il avait déjà subi puis commis une faute. Un bon bizutage. Le Français était surtout obligé de défendre face à la pression grandissante de MU, qui faisait entrer Chicharito puis Valencia. Mata, Rooney ou encore Valencia voyaient leurs tentatives à chaque fois contrées au dernier moment par la défense des Magpies, héroïque, ou repoussées par Krul. Le milieu Anita repoussait même une tête de Smalling sur sa ligne (90+1e). MU poussait fort mais un peu trop tard. Quant à Newcastle, il a récolté un point heureux.