Derrière Liverpool, les poursuivants sont lancés mais pas forcément à pleine vitesse. Avant le coup d’envoi des matches de l’après-midi, les Reds apparaissaient comme seuls au monde avec leurs 8 points d’avance. Manchester City n’avait donc pas d’autre choix que de l’emporter à l’Etihad Stadium contre Wolverhampton. Sans Mendy blessé de dernière minute, le champion en titre a pris rapidement des initiatives dans cette rencontre. Hélas pour lui, le réalisme n’était pas au rendez-vous. Malgré des occasions en nombre (Marhez 8e, Walker 44e, David Silva 67e pour ne citer qu’eux), les Citizens n’ont pas réussi à faire sauter le verrou des Wolves. Pire encore, ce sont les visiteurs qui ont marqué les premiers. Traoré profitait d’une mauvaise passe de Rodri pour tromper Ederson (0-1, 80e). L’attaquant espagnol y allait même de son doublé (0-2, 90e+4) et fait chuter Manchester City pour la première fois de la saison chez lui. Liverpool est décidément seul sur son perchoir.

Dans le même temps, Arsenal a fait le boulot lors de la réception de Bournemouth. Contre une équipe qui effectue un début de saison tout à fait correct, les Gunners se sont mis dans les meilleures conditions avec un but marqué tôt dans le match par David Luiz (1-0, 9e). Le Brésilien sautait plus haut que tout le monde sur ce corner tiré par Pépé. Ce but n’était pas suivi de bonnes intentions. Les Gunners n’offraient plus grand-chose, les Cherries non plus et on assistait à une rencontre très pauvre sur le plan technique. La VAR a refusé un penalty à Pépé (29e) et Aubameyang aurait pu s’offrir une petite occasion (51e). Bournemouth a poussé en fin de match, en vain. Arsenal prend la 3e place et revient à seulement une unité des Citizens.

Chelsea enchaîne

Pour le spectacle en Premier League cet après-midi, il fallait être du côté du St Mary Stadium de Southampton. Lors d’un déplacement périlleux dans la ville portuaire, Chelsea n’a pas tremblé. Emmené par la jeunesse et la fouge de son trio d’attaque Mount-Abraham-Hudson-Odoi, le club de Lampard n’a pas tremblé. Déjà buteur à 7 reprises depuis le début de la saison, Abraham a remis le couvert. Lancé dans la profondeur, l’attaquant de 21 ans marquait d’un lob assez étonnant (0-1, 17e). Mount offrait le but du break peu de temps après (0-2, 24e) et pensait mettre les siens dans le confort.

C’était sans compter sur la réaction des Saints. Valery emmenait quatre adversaires avec lui avant de centrer en direction de Ings. À la lutte avec Zouma, l’attaquant prenait le meilleur sur le Français et marquait de près (1-2, 30e). Le retour des locaux dans la rencontre ne durait pas. Avant même la pause, Kanté avançait balle au pied et frappait. Son tiré, dévié par Höjbjerg, trompait Gun sur sa gauche (1-3, 40e). Le rythme retombait d’un cran en seconde période. Et alors qu’on se dirigeait vers une fin de match paisible, Batshuayi surgissait du banc pour marquer le dernier but de siens (1-4, 89e). Les Bleus remontent à la 5e place, à un petit point du podium.

Les résultats de l’après-midi :

Southampton 1 - 4 Chelsea : Ings (30e) ; Abraham (17e), Mount (24e), Kanté (40e), Batshuayi (89e).

Arsenal 1 - 0 Bournemouth : David Luiz (9e).

Manchester City 0 - 2 Wolverhampton : Traoré (80e, 90e+4).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10