Quand José Mourinho se déplace en Europe, cela suscite toujours un engouement particulier. Très contesté à Manchester United, le Special One n’en conserve pas moins ses convictions en matière de recrutement. Ce jeudi, l’entraîneur portugais a ainsi assisté à la rencontre entre la Serbie et le Monténégro. Si le technicien lusitanien souhaitait superviser Milinkovic-Savic, c’est surtout la prestation du jeune défenseur central serbe Nikola Milenkovic (21 ans) qui a été scrutée par l’ancien coach du Real Madrid. Il faut dire que Mourinho peine à dénicher la perle rare en charnière centrale depuis cet été.

Si Toby Alderweireld ou encore Jérôme Boateng et Harry Maguire ont été courtisés, aucun n’a rejoint Old Trafford. L’arrivée d’un défenseur central reste donc d’actualité et Milenkovic pourrait constituer une réelle alternative pour MU dans les prochaines semaines. Mais que vaut donc ce beau bébé d’1m95, 90 kg qui a justifié le déplacement de José Mourinho ? Après une saison pleine au Partizan Belgrade (32 matchs de championnat joués, 2 buts marqués) en 2016-2017, l’international serbe débarque à la Fiorentina. Ses débuts en Serie A restent discrets et le colosse serbe ne dispute que seize matchs avec la Fio pour sa première saison. Ce dernier n’a d’ailleurs pas participé aux éliminatoires pour le Mondial 2018 avec la sélection.

La presse serbe le compare à Nemanja Vidic

Alors que la Coupe du Monde en Russie semblait lui passer sous le nez, la blessure de Matija Nastasic lui permet d’intégrer la liste des 23. L’intéressé saisit sa chance et disputera trois rencontres avec la Serbie malgré une élimination en phase de poules. Si sa marge de progression reste importante, Milenkovic a gagné sa place de titulaire à la Fiorentina cette saison et a déjà disputé 8 matchs de Serie A pour deux buts marqués. Malgré une réelle attirance pour l’offensive (presque deux frappes par match), son sang-froid et son sens de l’anticipation font merveille en défense. Si le natif de Belgrade s’inspire d’un certain Gerard Piqué dans son jeu, les médias serbes le comparent volontiers à un certain Nemanja Vidic, passé par Manchester United justement...

Très rugueux dans les duels, il joue beaucoup sur sa puissance physique. Celui qui peut également évoluer au poste de latéral droit possède une excellente lecture du jeu. Ce qui interpelle les observateurs, c’est sa maturité dans le jeu notamment dans les situations les plus complexes. Des particularités qui auraient donc séduit José Mourinho qui garderaient un œil attentif sur la situation du joueur. Sélectionné à huit reprises avec la Serbie, Nikola Milenkovic ne sera pas cédé si facilement par la Viola. Pour l’arracher au club italien, les Red Devils devront débourser au moins 25 millions d’euros et la presse anglaise annonce un intérêt prononcé de Tottenham. Mais attention, sa cote pourrait bien encore grimper à l’avenir...