498 minutes. Voilà maintenant 498 minutes que Bafétimbi Gomis (30 ans) n’a plus trouvé le chemin des filets en Premier League. Ce chiffre s’élève même à 562 minutes toutes compétitions confondues ! Et pourtant, le buteur français de Swansea avait magnifiquement démarré sa saison, avec 4 buts lors des 4 premières journées (contre Chelsea et Manchester United notamment). Seulement, depuis, il ne trouve plus la mire (55% de tirs cadrés seulement). Pire, il est l’attaquant le plus souvent pris au piège du hors-jeu au sein du championnat anglais (signalé à 23 reprises, soit deux fois plus que ses poursuivants dans ce classement, Graziano Pellè et Harry Kane !).

Pour autant, à quelques heures de la réception d’Arsenal (11e journée), son manager Garry Monk a refusé de mettre l’ancien Lyonnais sous pression plus que de raison. « Nous sommes une équipe à Swansea, nous ne dépendons pas d’un seul joueur. (...) Nous avons bien joué contre Tottenham, mais nous devons encore progresser, moi y compris. J’ai confiance en mon groupe, car nous travaillons tous dur pour nous améliorer et nous allons en récolter les fruits. Les gardiens et les défenseurs veulent préserver leurs cages inviolées, les milieux veulent délivrer des passes décisives et les attaquants veulent marquer », a-t-il lancé, relayé par le South Wales Echo, avant de poursuivre. « Nous avons un esprit d’équipe ici et c’est le plus important. Nous nous battons tous les uns pour les autres. Nous avons vu notre combativité contre Villa et c’est le visage que nous devons continuer à afficher », a-t-il ajouté, défendant son n° 18.

« La pression est sur tout le monde, pas seulement sur Gomis. Nous fonctionnons comme cela et personne ne nous met plus pression que nous-mêmes. Tout le monde connaîtra des coups de moins bien. Peu importe qui marque, nous allons essayer de gagner ce match », a-t-il conclu. Un discours résolument positif pour l’entraîneur du club gallois. Fort du soutien de son coach et de son équipe, Bafétimbi Gomis pourra se rassurer en se disant que, la saison dernière, il avait marqué une fois à l’aller et une fois au retour contre les Gunners, pour deux victoires des siens (2-1, 11e journée - 0-1, 36e journée). Bis repetita ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10