Ça y est. C’est fini entre Olivier Giroud et Arsenal. Après cinq années et demie de bons et loyaux services, l’attaquant international français quitte enfin les Gunners et Arsène Wenger après six premiers mois très compliqués (16 matches, 1 titularisation et 4 buts). Mais l’ancien de Montpellier n’a pas été très loin. En effet, il va rester à Londres, comme il le souhaitait pour des raisons familiales notamment, puisqu’il s’est engagé avec les Blues de Chelsea.

Giroud était au milieu d’un coup de billard à trois bandes. Plus précisément, Aubameyang devait s’engager avec Arsenal, ce qu’il a fait, puis Michy Batshuayi devait être prêté du côté du Borussia Dortmund, ce qu’il a fait aussi et Giroud allait donc remplacer le Belge dans la formation d’Antonio Conte. Giroud va donc découvrir ses nouveaux coéquipiers et surtout rejoindre une écurie qui semble plus à même, que les Gunners, à se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions.

Giroud va devoir sauver sa place chez les Bleus

Ainsi, pour cette dernière journée du mercato, il a livré ses premiers mots. « Chelsea est l’une des plus grandes équipes de Premier League. Ils ont gagné, peut-être, le plus de trophées au cours des 6-7 dernières saisons. C’est un immense club et je suis fier de signer pour Chelsea. J’ai hâte de jouer ». La dirigeante de Chelsea, Marina Granovskaia, a elle aussi commenté cette arrivée in extremis. « Olivier est un talent reconnu au plus haut niveau et nous sommes heureux de l’accueillir à Chelsea. Il a régulièrement marqué au cours de sa carrière et s’est bien acclimaté au football anglais et à la Premier League. Nous sommes sûrs qu’il sera une formidable recrue. »

Reste maintenant à savoir si Olivier Giroud parviendra à avoir plus de temps de jeu avec les Blues d’autant que le Français pourra jouer la Ligue des Champions puisqu’Arsenal n’a pas participé à l’édition 2017-2018. De toute façon, il aura besoin de temps de jeu pour sauver sa place chez les Bleus en vue de la Coupe du monde 2018 qui se déroulera en Russie en juin et juillet prochain. La nouvelle génération pousse et Giroud doit à nouveau faire ses preuves... à Chelsea !