Everton a frappé vite et fort en ce début de mercato estival. Les Toffees ont bouclé rapidement les arrivées de Jordan Pickford (Sunderland) et Davy Klaassen (Ajax Amsterdam). Le tout pour la modique somme de 61 millions d’euros. Deux renforts qui matérialisent encore un peu plus les ambitions du deuxième club de Liverpool, désireux de recruter malin tout en y mettant les moyens. Ce début de mercato pour le moins intense ne symbolise pas pour autant la fin des hostilités à Goodison Park. Le prochain chantier des dirigeants britanniques est connu, gérer l’après Romelu Lukaku (24 ans). Auteur de 25 buts en 37 matchs de Premier League la saison dernière, le buteur belge souhaite s’envoler vers d’autres cieux. Et si possible, rallier un club anglais plus huppé. A Everton, on ne bradera pas l’international belge, mais l’avenir se prépare dès à présent.

Désireux de flairer les bonnes affaires estivales, la formation anglaise a une nouvelle fois tiré son épingle du jeu dans cet exercice. Le jeune attaquant espagnol Sandro Ramirez va rejoindre les Toffees cet été. Actuellement en Pologne pour disputer l’Euro U21 avec la sélection ibérique, Ramirez vient de boucler un exercice prometteur avec Malaga (14 buts en 30 matchs). Selon nos informations, la pépite espagnole possède une clause libératoire fixée à six millions d’euros valable uniquement pour ce mercato estival. Le septième de Premier League a profité de l’interdiction de recruter de l’Atlético pour rafler la mise. Les Matelassiers courtisaient également le joueur. Ramirez a passé sa visite médicale la semaine dernière avant de s’envoler en Pologne avec sa sélection.

Outre Sandro Ramirez, Everton prospecte tous azimuts pour dénicher le successeur de Lukaku. Selon nos informations, Steve Walsh le directeur sportif et ses collaborateurs, auraient coché trois noms susceptibles de remplacer Romelu Lukaku. Sur ces trois profils sélectionnés, figure en bonne position l’attaquant français du Celtic, Moussa Dembélé. Le club anglais serait prêt à casser sa tirelire pour enrôler l’ancien joueur du PSG. Encore une fois, les Toffees ne se lanceront pas dans la bataille sans avoir vendu au préalable Lukaku. Autre départ attendu, celui de Ross Barkley. L’international anglais qui a refusé une prolongation de contrat en or (salaire multiplié par six) souhaite poursuivre sa carrière loin de Goodison Park. Il faudra donc compter sur Everton pour agiter ce mercato estival !