Depuis quelques saisons maintenant, Manchester City a pris pour habitude d’être the place to be en ce qui concerne le marché des transferts. Recrutant à tour de bras, le club anglais passé sous pavillon émirati s’en est donné à cœur joie, s’offrant ainsi quelques joueurs de classe tels que David Silva ou Sergio Agüero pour des montants conséquents. Mais depuis le début du mercato, les pensionnaires de l’Etihad Stadium sont étonnamment sages, changeant radicalement leur fusil d’épaule.

Pire encore, c’est au rayon des départs que les champions d’Angleterre font surtout parler, Adam Johnson, Nigel De Jong et Edin Dzeko étant susceptibles d’aller voir ailleurs. Dans des propos repris par la BBC, le coach Roberto Mancini fait le point : « Adam Johnson est un joueur de City, pour le moment. On ne peut pas vendre nos joueurs si l’on ne recrute pas. C’est inconcevable. De Jong reste ici, je ne pense pas que l’Inter ait vraiment envie de lui. Dzeko ? Encore une fois, on ne peut pas vendre tant qu’on ne recrute pas ».

Car bien évidemment, non content d’avoir fait signer Jack Rodwell, le technicien transalpin espère encore voir quelques éléments débarquer : « Je suis sûr que l’on va réussir à faire ce que l’on veut en une semaine. Il nous reste du temps, et je pense que l’on va faire quelque chose. On travaille, je ne peux pas vous dire un ou plusieurs noms, mais nous travaillons dur depuis une dizaine de jours. Scott Sinclair ? C’est possible, on va voir. Javi Martinez ? C’est compliqué. Son coût est très élevé selon moi ». Mais quand on aime on ne compte pas dit-on.