La campagne de recrutement estivale de l’Olympique de Marseille est définitivement lancée. Après avoir enrôlé Valère Germain (AS Monaco) et Luiz Gustavo (Wolfsbourg), le club phocéen a également verrouillé le retour au bercail de Steve Mandanda. Et ce n’est pas fini. Alors que le dossier Adil Rami est toujours bien embarqué, l’OM attend aussi la venue d’un attaquant censé faire oublier Bafetimbi Gomis parti à Galatasaray.

Un besoin offensif réel qui pousse les dirigeants olympiens à explorer de nombreuses pistes. En Italie, c’est le joueur de l’AC Milan Carlos Bacca qui intéresse le plus Marseille. Mais si le Colombien semble sur la même longueur d’onde que les Phocéens, les exigences financières rossonere pour un buteur de 30 ans (20 M€, ndlr) refroidissent les ardeurs marseillaises. Suivi de près par Lille, l’Ivoirien de Manchester City Wilfried Bony (28 ans) serait également dans le viseur de l’OM. Le directeur sportif du club français Andoni Zubizarreta l’aurait d’ailleurs contacté récemment. Les Phocéens avaient déjà contacté l’Ivoirien cet hiver d’après nos informations.

L’OM a appelé Bony et pense à Dembélé

Mais la plus grosse information nous parvient d’Angleterre où Skysports annonce que l’état major olympien a coché le nom de Moussa Dembélé (20 ans) ! Serial buteur avec le Celtic Glasgow (17 buts en 29 matches de championnat), l’ancien Parisien est l’une des jeunes promesses du football européen les plus courtisées. Sur le papier, l’intérêt marseillais n’est donc pas utopique. Reste que ce dossier est encore loin d’avoir dépassé le stade de l’intérêt.

Face à la cote du joueur sur le marché, le coût du transfert de Dembélé sera forcément supérieur à 20 ou 25 M€. Ambitieux, mais raisonnable, l’OM de McCourt est-il prêt à faire une folie pour rapatrier en France le natif de Pontoise ? En attendant d’en savoir davantage, une chose est sûre : si Marseille décide de passer à l’action, l’affaire prendra du temps à se faire. C’est ce qu’avait confié dernièrement, l’entraîneur du Celtic, Brendan Rodgers. « Moussa est heureux. Comme tous nos joueurs, nous ne voulons pas le vendre mais on sait comment fonctionne le football. Ce qui est sûr c’est qu’il n’y aura rien avant les qualifications pour la Ligue des Champions. » À suivre.