« Trois ou quatre semaines, je ne sais pas. Il lui a été conseillé de se faire opérer et il va probablement le faire, le plus vite possible. Nous faisons attention à la santé de nos joueurs et nous n’allons pas prendre le moindre risque avec un joueur qui ne se sent pas capable de jouer ». Mercredi soir, au sortir de la défaite sur la pelouse d’Arsenal (2-0), Ole Gunnar Solskjaer annonçait une autre mauvaise nouvelle pour Manchester United : Paul Pogba (26 ans) ne sera pas sur pied avant un mois.

Le milieu de terrain français, qui, après une longue absence entre début octobre et fin décembre, ne se sent toujours pas suffisamment remis de ses soucis à la cheville, a donc décidé de passer par la case opération, afin de ne pas compromettre ses chances de disputer l’Euro avec l’équipe de France. L’annonce de cette intervention en irrite plus d’un du côté d’Old Trafford, quelques jours seulement après les déclarations fracassantes de son agent Mino Raiola au sujet du club.

Un mercato relancé

« Le problème de Pogba, c’est Manchester United. Je ne ramènerai plus aucun joueur là-bas », a-t-il lâché à La Repubblica. Ambiance... Les supporters sont donc évidemment remontés et les observateurs assez interloqués, à l’image de Robin van Persie invité sur le plateau de BT Sport. « Tout cela me paraît bien mystérieux. On n’a jamais vraiment eu de réponse. Il y a des zones d’ombre. Je pense qu’il est important que Paul parle et dise vraiment ce qu’il ressent dans son corps. Veut-il partir ou rester ? », a lancé l’ancien attaquant de MU. À bon entendeur...

Une chose est sûre : la nouvelle indisponibilité de La Pioche (5 à 6 matches), ajoutée à celle un peu plus longue de Scott McTominay, oblige les Mancuniens à revoir leurs plans sur le marché cet hiver. « En regardant l’équipe, un ou deux joueurs pourraient faire du bien », a confié le manager norvégien face aux journalistes mercredi soir, lui qui a aligné un entrejeu Nemanja Matic-Fred contre les Gunners. Le mercato s’annonce donc chaud à Manchester.