« J’ai affiché clairement mes ambitions dès mon arrivée à Wolverhampton, même si mon choix en a surpris plus d’un. Après 4 mois passés ici, elles n’ont pas changé, je n’ai qu’un seul et unique but, jouer en Premier League. » Voilà ce que déclarait, il y a deux maintenant, Bakary Sako. Après trois saisons passées à Saint-Étienne, le virevoltant gaucher tentait le pari Wolverhampton, qui évoluait en seconde division anglaise. Il n’a pas été gagnant puisque les envies de Premier League de l’ancien Castelroussin se sont heurtées à la dure réalité d’une relégation en 3e division anglaise en 2013 !

Heureusement, les Wolves sont remontés dès l’année suivante, et c’est donc à nouveau en seconde division que Sako étale son talent. Avec 7 buts inscrits en 13 rencontres disputées (sur 14 jouées), il contribue grandement à la 3e place de son équipe (à égalité de points avec les 2 premiers) et revient sur le devant de la scène en Angleterre. À tel point que son nom revient dans la presse anglaise en vue d’un transfert en janvier. Selon le Daily Mirror, Aston Villa serait très intéressé à l’idée de le recruter lors du prochain mercato hivernal.

Il faut dire que les Villans affichent un rendement offensif dérisoire, avec seulement 4 buts marqués en 9 journées de Premier League (2 par Agbonlahor, 2 par Weimann). Un renfort ne sera donc pas de trop et c’est vers Sako qu’ils pourraient se tourner. Pour l’international malien, le rêve de Premier League pourrait ainsi se concrétiser. Mais il devra peut-être faire quelques sacrifices sur le plan salarial. Car, il y a deux ans et demi, le choix Wolverhampton avait été rendu plus simple par des émoluments particulièrement élevés.