130 M€. Voilà à l’heure actuelle la somme dépensée par Manchester City sur le marché des transferts. C’est certes moins que les 250 M€ lâchés par le Real Madrid l’été dernier, mais au cœur d’un marché en pleine crise, cela fait officie d’exploit. L’entraîneur italien des Citizens Roberto Mancini a donc eu tout le loisir de bâtir un effectif à sa main. En contrepartie, il n’aura d’autre choix que d’être champion d’Angleterre. Car c’est là l’objectif fixé par l’Abu Dhabi Group, propriétaire du club.

En cas d’échec, la sanction sera irrévocable pour Mancini : le renvoi. Et les dirigeants n’attendront pas le mois d’avril pour couper des têtes. D’ailleurs, l’Italien avait hérité de son poste en décembre 2009, après que Mark Hugues a été remercié. Et il faut croire que les Citizens ont déjà anticipé un mauvais départ, puisque selon le News of the World, un remplaçant potentiel aurait déjà été listé. Il s’agit rien de moins que de Fabio Capello !

Le sélectionneur de l’Angleterre ne bénéficie plus de la même aura depuis la Coupe du Monde décevante livrée par sa formation. Pire, lors du match amical contre la Hongrie en milieu de semaine, Steven Gerrard a sauvé son entraîneur des sifflets en signant un doublé salvateur. Capello voit son image écornée à chaque sortie et il se murmure que les deux premiers matches de qualification à l’Euro 2012, contre la Bulgarie et la Suisse, pourraient être ses derniers à la tête de l’Angleterre en cas d’échec. Une situation qui est guettée avec attention par Manchester City, et peut-être désormais par Roberto Mancini.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10