José Mourinho, présent en conférence de presse à quelques heures de la fermeture officielle du marché des transferts en Premier League, avait misé sur le fait qu’aucun renfort ne débarquerait à Manchester United avant 18h hier. Le Special One, sans doute déçu, a remporté son pari. Pourtant, Manchester United a tenté de lui offrir le défenseur central de haut niveau qu’il réclamait tant.

Ce jeudi, dans une tentative désespérée, les Red Devils ont ouvert le dossier Diego Godin (32 ans). Seulement, le défenseur central international uruguayen a préféré rester du côté de l’Atlético Madrid, où il devrait rapidement se voir offrir un nouveau contrat. Les pistes Jérôme Boateng (29 ans, Bayern Munich) et Toby Alderweireld (29 ans, Tottenham) ont également été creusées mais elles n’ont pas été validées par toutes les parties, en interne ou en externe.

MU était prêt à mettre 111 M€ !

Les médias anglais, le Times et le Telegraph en tête, nous apprennent que les pensionnaires d’Old Trafford ont même essayé de s’offrir le champion du Monde 2018 Raphaël Varane (25 ans). Ils ont fait savoir au Real Madrid qu’ils étaient prêts à mettre plus de 111 M€ sur la table pour le transfert du défenseur central, aussi élégant qu’efficace. Seulement, la réponse de la Casa Blanca a été claire. Lors d’un entretien avec Ed Woodward, directeur général de MU, Florentino Pérez a clairement fermé la porte.

D’autres noms ont circulé, comme ceux de Yerry Mina (24 ans, finalement parti à Everton en provenance du FC Barcelon) ou de Harry Maguire (25 ans, Leicester), mais ils ne correspondaient pas franchement au profil de recrue désirée par MU, notamment en termes de rapport qualité-prix. José Mourinho devra donc commencer la saison ce vendredi, contre Leicester City, sans le défenseur qu’il réclamait tant. De quoi irriter, sans doute, le Lusitanien...