« Il a 4 ou 5 semaines de retard sur ses coéquipiers. Je pense qu’il voit le départ de Lukaku comme une opportunité pour s’imposer. J’attends qu’il reste ». Voilà pour le discours officiel d’Ole Gunnar Solskjaer au sujet d’Alexis Sanchez. Cela remonte à plusieurs jours maintenant. Les faits sont moins glorieux pour l’attaquant chilien, dont le chemin vers le onze de départ semble barré par de nombreux joueurs (Martial, Rashford, Lingard, Pereira, Mata, James).

Avec son salaire astronomique de 500 000 euros par semaine, il pèse très lourd dans les finances mancuniennes, pour un rendement minime depuis son arrivée en janvier 2018. Clairement, le passage du Chilien, désormais âgé de 30 ans, à Manchester United est un flop retentissant. Et les dirigeants anglais cherchent à s’en débarrasser. L’AS Roma serait intéressée, mais ne peut pas prétendre payer un tel salaire. Le club italien compte donc sur l’aide de MU pour s’acquitter des émoluments de l’ancien attaquant d’Arsenal.

Sous contrat jusqu’en 2022, Alexis Sanchez sera-t-il sensible à l’intérêt de la Roma ? Manchester United pourrait bien l’y aider. Selon les informations du Sun, Ole Gunnar Solskjaer n’hésitera pas à envoyer l’attaquant avec la réserve pour le pousser au départ. Cela serait le nouvel épisode de la descente aux enfers de Sanchez à Manchester. Preuve que cela ne va pas fort pour lui, il aurait eu un geste d’humeur à l’encontre de son jeune coéquipier Mason Greenwood (17 ans) à l’entraînement, après une faute de ce dernier...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10