Ce n’est pas une nouveauté : la puissance financière des clubs anglais est presque sans limite. Résultat, un club de bas de tableau peut sans problème chiper des joueurs courtisés par les meilleurs clubs français. L’OM a pu le constater dans le dossier Idrissa Gueye, qui a préféré rallier Aston Villa plutôt que le club olympien. Le schéma pourrait se reproduire avec un autre joueur, Georginio Wijnaldum (24 ans). Courtisé depuis plusieurs mois par le gratin du football français (PSG, Monaco, OM), il avait même ouvert la porte à un transfert au PSG.

Mais voilà, si l’on se fie aux informations du Daily Telegraph, c’est vers Newcastle qu’il semble se diriger. Newcastle, l’habituel pilleur des clubs français, a en effet pris la pole position et pourrait accueillir le milieu de terrain offensif dans les prochains jours. Le journal anglais relève ainsi que Wijnaldum n’a pas été retenu par le PSV pour les matches de préparation en pré-saison. Le club néerlandais, qui a déjà vendu Memphis Depay à Manchester United, a accepté de laisser filer son autre pépite cet été, bien qu’il soit sous contrat jusqu’en 2018.

Il faudra quand même débourser une jolie somme (il est estimé aux alentours de 20 M€) pour trouver un accord avec le PSV. Le PSG en a les capacités financières mais est-il réellement décidé à passer à l’action pour lui ? Newcastle, étrangement muet depuis l’ouverture du marché des transferts, veut rassurer ses supporters sur ses ambitions avec un premier transfert d’envergure. D’autant qu’il compte dans ses rangs quatre autres Néerlandais (Krul, Janmaat, De Jong, Anita) capables d’inciter Wijnaldum à les rejoindre…