Voilà le genre de rebondissements que le mercato est capable de nous offrir. En l’espace de quelques minutes, le transfert de Paulo Dybala (25 ans) à Tottenham, qui paraissait en cours de finalisation, semble être tombé à l’eau. Dans la matinée, les médias anglais et italiens annonçaient des discussions en cours entre les représentants de l’attaquant argentin et les Spurs.

Le Guardian évoquait même un accord salarial sur les bases de 19,7 M€ nets par an. Ces négociations, plutôt bien entamées donc, bloquaient toutefois ses fameux droits d’image, qui avaient déjà fait capoter un deal avec Manchester United le week-end dernier, et les commissions d’agent. Et si l’optimisme a régné pendant près d’une demi-heure sur la faisabilité de cet énorme transfert, il est vite retombé.

La Juve change d’avis

La BBC, le Daily Mail et le Telegraph ont en effet annoncé en chœur il y a quelques minutes seulement que la Juventus Turin, avec qui la Joya est sous contrat jusqu’en juin 2022, avait soudainement changé d’avis et ne souhaitait plus se séparer du natif de Laguna Larga. Un revirement étonnant de la part de la Vieille Dame, qui s’explique peut-être par l’accord entre Romelu Lukaku (26 ans) et l’Inter Milan.

Les Bianconeri espéraient en effet attirer le buteur international belge dans leurs filets et avaient même proposé Dybala en contrepartie à MU avant que l’affaire ne capote. Ce transfert raté a donc peut-être invité les champions d’Italie à revoir leur position pour l’ancien de Palerme. Mais comme le marché est encore ouvert pour quelques heures de l’autre côté de La Manche, il n’est pas à exclure que la situation change. Encore une fois...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10