« Pour le moment c’est bien parti pour moi en Italie puisque je m’impose dans le Calcio mais c’est clair que j’aurais très bien pu exploser en France », nous disait Mehdi Benatia il y a quelques semaines. Non seulement il aurait pu exploser en France, mais il aurait pu compter sur le soutien d’anciens coéquipiers pour prendre une destination prestigieuse.

En effet, dans un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport, le défenseur central de l’Udinese a raconté comment Samir Nasri avait déjà tenté de convaincre Arsène Wenger de recruter le Franco-Marocain à Arsenal et souhaite poursuivre sur cette voie. « Oui, il veut faire ça. Quand j’étais en France, dans un petit club (ndlr : Clermont), il m’a dit : je vais parler de toi à Arsène Wenger. Je lui ai dit qu’il était fou », explique Benatia.

Aujourd’hui, Nasri dispose d’arguments plus imposants à l’attention de son entraîneur. L’Udinese est 4e du classement Serie A et Benatia est encensé de l’autre côté des Alpes, où il est considéré comme l’un des tout meilleurs défenseurs du championnat. Habitué à repérer vite les talents du football mondial, Wenger n’a pas été attentif aux premiers appels de Nasri. Aujourd’hui, Benatia vaut bien plus cher, mais son ami Gunner n’arrêtera pas son lobbying.

Dans le même thème :

- Mehdi Benatia : « En Italie, on se demande encore comment un joueur de L2 peut exploser si vite dans le Calcio »