S’il y a bien un endroit dans la planète football où l’argent coule à flot pour le mercato, c’est bien l’Angleterre. Bien aidés par les revenus XXL des droits TV de la Premier League, les clubs britannique ne rechignent pas à aligner les zéros pour parvenir à leurs fins. Récemment, Chelsea a par exemple sorti 64 M€ de ses caisses pour s’offrir un Christian Pulisic à qui il ne restait plus qu’un an et demi de contrat au Borussia Dortmund. Pourtant, une des plus grandes écuries du championnat anglais s’est distingué l’été dernier : Tottenham.

Candidats déclarés au Big Four, les Spurs ont surpris tout le monde, y compris leurs supporters, en ne recrutant personne au mercato. Une première dans l’histoire de la Premier League. Un choix qui n’a pas pour autant nuit à la saison 2018/2019 de Mauricio Pochettino et ses joueurs, les Londoniens étant troisièmes du classement de PL. Un constat rare à souligner. Sauf que pour l’entraîneur des Spurs, cette situation ne peut plus durer. A l’occasion de la conférence de presse précédant la demi-finale de Carabao Cup face à Chelsea, le coach argentin a envoyé un message très clair à ses dirigeants.

Pochettino veut recruter

« Je dois être honnête. je veux gagner la Premier League. Les joueurs et Jesus (Pérez, son adjoint) veulent aussi gagner la Premier League, la Ligue des Champions, enfin un trophée. Mais si nous voulons gagner des titres, nous devons agir différemment. Pour le moment, nous agissons de la même manière qu’il y a cinq ans, lorsque je suis arrivé. Peut-être que l’on pourra gagner des trophées, mais ce sera très difficile parce que tous les clubs ont beaucoup progressé depuis cinq ans », a-t-il déclaré. Une invitation à changer synonyme d’invitation à se montrer plus actif sur le marché des transferts.

« La dernière fois, j’ai lu une statistique sur la façon dont les clubs européens dépensent leur argent depuis dix ans. Et je pense que nous sommes en retard, aussi bien en Angleterre qu’en Europe ! Bien entendu, nous faisons du bon travail, mais nus devons agir autrement. (…) Nous devons renouveler l’équipe, nous devons y ajouter de la qualité. Vous ne pouvez pas garder la même équipe pendant cinq ans. c’est difficile de garder de la motivation. Certains joueurs vont toujours avoir la même envie après cinq ans, mais d’autre ont besoin d’un nouveau challenge, parfois après seulement un an. C’est pour ça que notre travail réalisé depuis cet été est incroyable : on a réussi à garder de la motivation sans avoir recruté. On verra si on peut continuer comme ça, mais je ne pense pas ». A bon entendeur...