L’hiver dernier, West Ham avait été au cœur de l’un des dossiers chauds du mercato. Les Hammers avaient mené la vie dure à Dimitri Payet et à l’Olympique de Marseille. Mais finalement, l’international tricolore avait eu gain de cause et avait pu retourner dans la cité phocéenne. Un an plus tard, les Londoniens ont dû faire face à l’épineux dossier Diafra Sakho. Courtisé par plusieurs clubs dont surtout Bordeaux et Rennes, le Sénégalais, qui avait été retenu de force l’été dernier, voulait absolument s’en aller. Mais les Anglais ont pris leur temps puisqu’ils n’acceptaient de le laisser partir que sous la forme d’un transfert (Bordeaux et Rennes proposaient un prêt avec option d’achat au départ) et ils voulaient aussi avancer sur l’arrivée d’un renfort offensif pour compenser la blessure d’Andy Carroll, qu’ils comptaient vendre à Chelsea au départ.

Mais le Stade Rennais a su trouver les arguments et a enregistré l’arrivée de Sakho hier pour deux ans et demi. Le montant de l’opération est de 9 millions d’euros d’après nos informations. L’ancien Messin n’est pas le seul joueur de West Ham dont le nom revient à la rubrique mercato. Décevant, Chicharito Hernandez (5 buts en 23 matches toutes compétitions confondues) ne sera pas retenu. Ses relations avec David Moyes, avec lequel il ne s’est pas entendu lors de son passage à Manchester United, et son souhait d’avoir plus de temps de jeu en vue du Mondial 2018, motiveraient son départ. Si on a évoqué récemment un intérêt de Besiktas, aucune piste ne s’est dégagée récemment. Faute de prétendant, il pourrait rester. Ce qui n’est pas le cas d’André Ayew, qui les cartes en mains. Les Hammers ne comptent pas non plus sur lui.

Plusieurs dossiers chauds à gérer pour les Hammers

Selon Skysports, Swansea, son ancien club, tente de le rapatrier et aurait même proposé 20 millions d’euros à West Ham et un joueur dans la transaction (Sung-Yueng Ki). La balle est dans le camp de l’ancien joueur de l’OM. Joe Hart, lui, est mécontent de sa situation. Le portier anglais prêté par Manchester City veut casser son prêt puisqu’il n’est pas titulaire à part entière (alternance avec Adrian). Hart veut rejoindre Newcastle, mais les Londoniens refusent d’ouvrir la porte à un départ. Si les dossiers sont nombreux dans le sens des départs, le club anglais veut aussi recruter comme l’a avoué David Moyes. « Nous avions des priorités et nous en avons toujours. La priorité est d’ajouter de bons joueurs à votre équipe. Mais vous ne voulez pas ajouter des joueurs qui seront juste là pour faire le nombre. En fin de compte, nous manquons de joueurs. Nous pourrions en ajouter mais je ne vais pas prendre quelqu’un qui ne pourra pas aider l’équipe. C’est une perte de temps et d’argent. Nous voulons prendre des personnes qui peuvent apporter leur contribution entre aujourd’hui et la fin de la saison, si ce n’est plus ».

D’autres renforts pourraient donc arriver en plus de João Mario, prêté par l’Inter Milan pour six mois. Un attaquant est espéré pour compléter un secteur offensif un peu moins fourni entre les départs et les blessures. La presse anglaise a évoqué la piste menant à Graziano Pellè. Hier, Skysports parlait même de discussions pour le transfert de l’Italien, actuellement à Shandong Luneng en Chine. Un élément qui présente l’avantage de bien connaître la Premier League depuis son passage à Southampton. Dans l’entrejeu, David Moyes aurait aussi une piste en tête suite à la blessure de Pedro Obiang, a priori out jusqu’à la fin de la saison. Cette piste mènerait à Morgan Schneiderlin, arrivé il y a seulement un an à Everton. La BBC explique que si les Hammers souhaitent un prêt, les Toffees s’y opposeraient et voudraient 22 millions d’euros. Le sprint final du mercato s’annonce particulièrement agité dans la capitale anglaise.