C’est ce qu’on pourrait appeler une redistribution des cartes. Selon les informations de Sky Sports, les hautes sphères de la Premier League réfléchiraient à modifier quelque peu les règles en matière de mutations de joueurs. Jusqu’à présent, quand un joueur changeait de club lors du mercato estival ou hivernal, cela entraînait automatiquement pour les clubs le versement d’une commission aux agents des nouvelles recrues. Ce mode de fonctionnement pourrait évoluer dans les prochaines semaines, puisque les dirigeants de la Premier League souhaiteraient que les joueurs versent désormais ces commissions à leurs conseils à la place des clubs.

Une réunion est prévue ce jeudi pour évoquer cette possibilité qui soulagerait clairement les finances des clubs. Si cette proposition était validée, cela devrait cependant provoquer des dommages collatéraux comme la volonté des joueurs d’obtenir des salaires encore plus confortables pour payer leurs agents. Du côté des clubs, on estime tout de même que cette mesure réduirait sensiblement les frais colossaux engendrés par les transferts de certains joueurs, notamment pour le versement de ces fameuses commissions aux agents. Pour preuve, l’année dernière, les clubs de football anglais et gallois ont déboursé pas moins de 220 millions de livres sterling aux agents.

Les joueurs voués à régler la facture

Si ces changements étaient adoptés, un agent comme Mino Raiola, qui a empoché pas moins de 41 millions de livres de commissions pour le transfert de Paul Pogba à Manchester United, se verrait indemniser cette commission par son client et non plus par les clubs concernés. Bien décidés à entériner cette proposition, les dirigeants de la Premier League auraient déjà rencontré des avocats spécialisés dans le domaine, pour être certains que celle-ci ne soit pas inquiétée sur le plan juridique. En parallèle, l’objectif avoué d’une telle démarche demeure limpide : limiter le nombre de mutations d’un même joueur sur la durée, pour que son agent bénéficie de moins bonnes commissions payées par les clubs.

En transmettant la responsabilité aux joueurs de verser eux-mêmes les commissions liées aux transferts, ces derniers devraient ainsi moins prendre la poudre d’escampette lors des mercatos. Ceux-ci échelonneraient le montant des commissions sur la durée de leur contrat. Les clubs n’auraient donc plus à payer les agents lors de la finalisation d’un transfert, ou encore pour une prolongation de contrat. Une sacrée bouffée d’oxygène donc pour les écuries de Premier League. Reste à savoir désormais ce que pensent joueurs et agents d’une telle proposition... Cette dernière pourrait-elle faire des émules dans les autres grands championnats européens ? Affaire à suivre...