« Je ressens quelque chose d’unique. Une grande joie. Je réalise un rêve d’enfant. Je fais désormais partie du meilleur club du monde et j’espère donner beaucoup de joie aux supporters. J’arrive au FC Barcelone avec l’objectif d’aider le jeu de l’équipe et de mes partenaires avec mon style », confiait Malcom à son arrivée au FC Barcelone le 24 juillet 2018. Le Brésilien, qui avait posé un lapin à l’AS Roma pour dire oui aux Catalans, pensait vivre un rêve en rejoignant l’un des meilleurs clubs du monde. Mais son aventure chez les pensionnaires du Camp Nou n’a pas été une partie de plaisir. Remplaçant le plus souvent, il ne semblait pas entrer dans les plans d’Ernesto Valverde. Rapidement, des rumeurs d’un départ durant le mercato hivernal étaient apparu. Finalement, l’ancien joueur de Bordeaux a fini la saison avec les Blaugranas (5 buts en 29 apparitions). Mais son sort semblait déjà scellé.

Une arrivée mouvementée

Annoncé en Angleterre ou encore en Chine, Malcom a pris la direction de la Russie. Convaincu par son talent, le Zenit Saint-Pétersbourg n’a pas hésité à miser 40 millions d’euros pour le recruter. Un montant auquel il faut ajouter 5 millions d’euros de bonus et un pourcentage sur une plus-value en cas de future vente du joueur. Un investissement colossal de la part des Russes puisque le Brésilien est devenu le plus gros transfert de l’histoire du club devant son compatriote Hulk (40 millions d’euros). Sous contrat jusqu’en 2024, le footballeur âgé de 22 ans voulait donc se relancer après son échec dans la cité catalane. Mais ses débuts à Saint-Pétersbourg ne se passent pas vraiment comme il l’avait rêvé. Loin de là même...Tout a commencé au début du mois d’août. Entré en jeu face à Krasnodar (3 août, 19 minutes jouées), le joueur auriverde n’a pas reçu l’accueil qu’il imaginait. Une banderole à caractère raciste a été dévoilée par une partie des supporters du Zenit. « Merci aux dirigeants pour leur fidélité aux traditions », pouvait-on lire.

Un message qui faisait référence aux joueurs de couleur passés par le club. Ce qui avait été démenti par l’écurie russe. « Le Zenit a toujours recruté les meilleurs joueurs du monde entier, quelles que soient leur origine, leur appartenance ethnique ou leur nationalité. Le club soutient et a lancé depuis longtemps des initiatives contre le racisme et pour l’égalité et continuera de le faire maintenant et à l’avenir ». Pourtant, cet incident aurait pu impacté l’avenir de Malcom. L’agence russe Ria Novosti avait révélé que le « Zenit pourrait vendre Malcom en janvier pour des problèmes liés au racisme car les supporters ne l’ont pas accepté ». Une information démentie par le joueur dans les colonnes de Sport24. « Je veux rester ici au Zenit, travailler dur le temps de mon contrat, écrire l’histoire. Ce qu’ils disent au Brésil, c’est un mensonge. Je suis heureux d’être au Zenit, c’est une étape importante pour moi. Et, comme je l’ai déjà dit, je veux marquer l’histoire ici ».

Malcom absent jusqu’à la trêve hivernale

Entré en jeu face au Dinamo Moscou le 10 août, Malcom a joué 45 minutes. Mais après seulement deux apparitions (64 minutes jouées), il a rejoint l’infirmerie. Blessé, il n’était pas du déplacement à Lyon en Ligue des Champions (16 septembre). Alors que son retour à la compétition était espéré à la fin du mois de septembre, le natif São Paulo n’était pas dans les temps. Début octobre, il a donné de ses nouvelles lors d’un entretien au site officiel du Zenit. « J’ai une blessure très sensible et délicate. J’ai l’impression de pleurer un jour ou deux et ensuite je ne ressens plus de douleur. Mais quand je tire un peu plus fort, ça fait encore mal. Je vais devoir faire beaucoup de gymnastique pour devenir plus fort ». Puis, il avait ajouté : « les fans ne doivent pas s’inquiéter de cela. Mon rétablissement est très rapide et je vais jouer à nouveau dès que possible pour leur donner de la joie. Je veux vraiment gagner des choses ici. À mon retour, je ferai de mon mieux comme je l’ai toujours fait. Je veux jouer la Ligue des Champions ».

Mais son souhait ne se réalisera pas dans l’immédiat. Le Zenit Saint-Pétersbourg vient d’annoncer que Malcom va être éloigné des terrains pendant un petit moment. « Malcom a subi une opération en Finlande. L’opération du Brésilien a été un succès et il espère revenir durant la trêve hivernale. Après des examens médicaux approfondis par certains des plus grands spécialistes européens, il a été décidé qu’une opération était la meilleure solution. Malcom a subi la procédure en Finlande et retournera à Saint-Pétersbourg aujourd’hui. Il commencera un programme d’entraînement individuel dès que possible. Nous souhaitons à Malcom un prompt rétablissement ». Un nouveau coup dur pour le Brésilien, qui enchaîne décidément les galères depuis son arrivée sur le sol russe.