L’AC Milan vit un tournant de son histoire. Après une cinquième place décevante en Serie A, le club lombard a traversé une zone de turbulences marquée par des luttes internes entre Leonardo et Ivan Gazidis directeur général des Rossoneri. Revenu en grande pompe à Milan en juillet 2018, l’ancien directeur sportif du PSG a dû rendre son tablier fin mai. De son côté, Gennaro Gattuso n’a pas survécu à la non- qualification de son équipe à la prochaine Ligue des champions. Une participation à la prochaine Ligue Europa n’a pas constitué aux yeux de la direction milanaise, un lot de consolation suffisamment important pour conserver l’intéressé. Et ce, dix-huit mois après son intronisation sur le banc...

Le club géré par le fonds Eliott s’apprête donc à gérer un été capital pour son avenir. Outre la quête d’un directeur sportif et d’un nouvel entraîneur, Milan doit également se focaliser sur le prochain mercato estival et surtout sur le fair-play financier. L’instance a jeté un pavé dans la mare lombarde en transférant le dossier à sa chambre de jugement. « La chambre d’enquête du Comité de contrôle financier des clubs de l’UEFA (ICFC) a annoncé aujourd’hui la décision de renvoyer l’affaire de l’AC Milan (Italie) devant la chambre des litiges de l’ICFC, le club ne s’étant pas conformé à l’exigence de l’équilibre financier au cours de la période de surveillance en cours, et au cours de la saison 2018/19 et couvrant les périodes finalisées déclarées en 2016, 2017 et 2018. L’UEFA ne commentera pas davantage cette affaire avant que la chambre de jugement de l’ICFC ne soit parvenue à une décision à cet égard, » précisait alors le communiqué en avril dernier.

Marco Giampaolo au chevet de l’AC Milan ?

Mais comment l’AC Milan va-t-il composer avec tous ces écueils pour renaître de ses cendres ? Plus que jamais, le projet milanais repose sur un homme : Ivan Gazidis. Depuis son arrivée en Lombardie dans le costume de directeur général, l’ancien dirigeant d’Arsenal demeure la figure de proue milanaise. Le principal protagoniste n’a pas hésité à évincer Leonardo et Gattuso ces derniers jours. Après ces choix forts, ce dernier a proposé le poste de directeur technique à une légende du club : Paolo Maldini. Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, l’ancien défenseur devrait rendre son verdict dans les prochaines heures et accepter la proposition. Outre la nomination attendue de Maldini, le poste de directeur sportif reste un chantier qui cristallise l’attention de Gazidis. La piste menant à Zvonimir Boban prendrait de plus en plus d’épaisseur en interne, et matérialiserait bien l’envie du moment de confier des responsabilités aux anciennes gloires rossoneri. Actuellement secrétaire général adjoint de la FIFA, le profil de Boban présente l’avantage de bien connaître les instances internationales. Un argument de poids pour Gazidis...

Car l’élaboration du futur organigramme constitue la pierre angulaire de la future politique sportive menée par l’AC Milan dans les prochaines semaines. Une fois celui-ci déterminé, il faudra s’attaquer au dossier brûlant de l’entraîneur. Un temps pressenti, Simone Inzaghi a finalement rempilé avec la Lazio Rome. Mais Paolo Maldini aurait déjà sa petite idée sur le sujet : propulser Marco Giampaolo sur le banc. L’actuel entraîneur de la Sampdoria a achevé la saison à la neuvième place de Serie A. Sous contrat jusqu’en 2020 avec la Samp, le technicien effectuerait le grand saut, lui qui n’a jamais dirigé un club de cette envergure dans sa carrière. La marche ne sera-t-elle pas trop haute au sein d’un club qui n’a plus connu la Ligue des champions depuis 2013-2014 ? En ce qui concerne le mercato estival, le flou artistique demeure sur le sujet. Celui-ci dépend grandement de la décision de l’UEFA d’un côté, et des besoins ciblés par le nouveau coach. C’est donc un immense chantier qui attend les pensionnaires de San Siro dans les prochains jours. L’enjeu n’en reste pas moins capital, car les supporters milanais trépignent d’impatience à l’idée de revoir leurs protégés tutoyer les sommets sur l’échiquier national mais aussi européen...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10