« Après une période de crise, nous avions une sorte d’obligation d’inverser la tendance, de continuer notre chemin vers la Champions’ League », expliquait dimanche Luciano Spalletti à l’issue de la victoire de son Inter Milan face à la modeste équipe de Bologne. Car oui, tout n’allait pas franchement très bien. Même si l’Inter Milan est aujourd’hui 3e de Serie A, il reste sous la menace de la Lazio (5e et premier non qualifié pour la prochaine Ligue des Champions).

Mais ce n’est pas tout, les Nerazzurri restaient sur quatre matches nuls consécutifs (1-1) et ils s’acheminaient à nouveau vers ce résultat, du moins jusqu’à l’heure de jeu. Sauf que Yann Karamoh était sur la pelouse. L’été dernier, l’ailier avait plus ou moins fait la guerre à son club, Caen, pour rejoindre la Botte et la Lombardie. Aujourd’hui, c’est un joueur prêté à l’Inter Milan, mais avec une option d’achat qui semble presque automatique à la fin de la saison.

« Bref, il doit encore grandir »

Dimanche, à la 63e minute, il récupérait une passe de Rafinha, fraîchement débarqué cet hiver, puis se jouait, d’un magnifique double contact, de deux joueurs de Bologne qui venaient vers lui pour lui ôter le ballon. Bien lancé par son somptueux dribble, presque dans l’arc de cercle marquant le début de la surface de réparation, il envoyait une frappe lourde du gauche qui allait se diriger dans un élan droit, dans la lucarne de Mirante, le portier battu.

Alors, évidemment, aujourd’hui, il n’y en avait que pour ce jeune Bleu de 19 ans (2 capes, 1 but avec les Espoirs). « Il a mis un super but, dans l’ensemble je l’ai beaucoup aimé. Il a bien fait, mais il faut aussi faire des pauses et cela devient difficile pour nous de perdre la possession. Mais alors il a des flammes incroyables dans les jambes... Bref, il doit encore grandir », s’est enthousiasmé son entraîneur, des propos rapportés par la Gazzetta dello Sport. Pour le moment, il n’a joué que cinq rencontres (dont une titularisation) en Serie A, mais nul doute que s’il continue comme ce dimanche, Spalletti l’alignera un peu plus souvent...