C’est une drôle de saison qui se déroule en Italie. Derrière l’intouchable Juventus et le dauphin Naples, c’est la foire d’empoigne pour une place parmi les 4 premiers, qui garantit une qualification en Ligue des Champions. Et aucun prétendant n’a connu une saison linéaire, à l’image de l’Inter Milan, qui a alterné séries de victoires et périodes de crise. Toutefois, à quatre journées de l’issue du championnat, le club lombard est bien placé, 3e du classement avec 3 points d’avance sur le 4e, l’étonnant Atalanta Bergame, et peut bâtir sur la perspective d’une qualification en C1.

Justement, le chantier du mercato estival a déjà débuté chez les dirigeants intéristes. Comme rapporté par La Gazzetta dello Sport ce jeudi, la défense du club va subir un léger lifting, quasiment acté. C’est un secret de polichinelle, Diego Godin va quitter l’Atlético de Madrid en fin de contrat et rallier l’Inter, où il va s’insérer entre De Vrij et Skriniar. Ce dernier va prolonger son contrat. Luciano Spalletti, récemment confirmé sur le banc intériste, va donc disposer de trois défenseurs de haut niveau, soit pour les faire collaborer au sein d’une défense à trois, soit pour bénéficier d’une rotation de haut niveau. Miranda va lui quitter l’Inter, et c’est Ranocchia qui sera considéré comme le 4e défenseur central de l’effectif.

Danilo pour occuper le couloir droit

Sur les côtés, Asamoah et D’Ambrosio seront toujours là, contrairement Vrsaljko, prêté par l’Atlético, et Cedric, prêté par Southampton. Spalletti a réclamé un nouveau titulaire pour occuper le couloir droit et ce sera a priori Danilo. Le Brésilien de 27 ans, qui occupe un rôle mineur à Manchester City, devrait signer pour 4 ou 5 ans, avec un salaire de 3,5 M€ par an. Seule interrogation, le sort réservé à Dalbert, l’ancien Niçois, qui n’a jamais convaincu et qui a plusieurs fois été annoncé sur le départ.

L’Inter a donc bâti sa nouvelle ligne défensive en vue de la saison prochaine. Cela peut paraître étonnant puisque l’actuelle était l’un de ses points forts. Avec 28 buts encaissés, elle est la 2e meilleure défense du pays, derrière celle de la Juve. Le vrai chantier de l’Inter est plutôt à chercher du côté de la création et de la finition. Avec 52 buts inscrits, l’Inter est la plus mauvaise attaque parmi les 5 premiers de Serie A. Nainggolan n’a pas donné satisfaction et Icardi a créé plus de polémiques que d’actions. Les noms de Dzeko, Dybala, Lukaku, Jovic, Thauvin, Pépé et Cavani ont déjà été cités pour venir renforcer l’attaque des Nerazzuri la saison prochaine. Il va falloir s’y atteler concrètement désormais.