Match après match, Kalidou Koulibaly s’affirme comme l’un des meilleurs défenseurs du championnat italien, et même de la scène européenne. Du haut de ses 27 ans, l’international sénégalais arrivé de Genk en 2014 est une véritable muraille derrière ; un défenseur très complet tout aussi bon dans l’anticipation et la lecture du jeu que dans les duels. Et du côté de Naples, on sait très bien à quel point un joueur de ce calibre, au sommet de son art, est précieux...

Naples a déjà refusé bon nombre d’approches de cadors européens lors de ces derniers mercatos. Récemment, on apprenait que Manchester United était prêt à mettre plus de 100 millions d’euros sur la table pour le joueur ! Et si on se fie aux informations de la Gazzetta dello Sport, les Mancuniens vont devoir aligner encore plus d’argent sur la table s’ils souhaitent s’offrir le Lion de la Teranga, tout fraîchement nommé meilleur joueur de l’année de sa sélection.

120 millions d’euros réclamés par Naples !

Effectivement, le sulfureux président napolitain Aurelio De Laurentiis demande 120 millions d’euros pour son joueur, un montant qui ferait de Kalidou Koulibaly le défenseur central le plus cher de l’histoire, et de loin, devant Virgil van Dijk qui a coûté 84 millions d’euros à Liverpool il y a un an. De quoi refroidir considérablement les clubs intéresses ? On le saura très bientôt...

« Je n’aime pas aborder ce sujet, du mercato, du futur. Je me sens très bien au Napoli. Le fait de jouer en Italie m’a ouvert beaucoup de portes et permis de côtoyer toutes sortes de football. Sur le plan tactique, pour un défenseur, l’Italie c’est le must. Aujourd’hui, je me sens armé pour affronter toutes les variétés de football, mais je le répète je suis heureux ici », confiait récemment le principal intéressé. Reste à voir si une proposition succulente d’un club anglais par exemple pourrait lui faire tourner la tête.